TRANS­FÉ­RER SON PEA, PEN­SEZ-Y !

Intérêts Privés - - ARGENT /PLACEMENT -

La per­for­mance de votre PEA dé­pend avant tout de vos choix d’in­ves­tis­se­ment, mais il faut aus­si te­nir compte des frais pour la cal­cu­ler.

Or, tous les éta­blis­se­ments ne ta­rifent pas les mêmes mon­tants. Les frais de cour­tage pré­le­vés par les banques de ré­seau sont sen­si­ble­ment plus chers que ceux des éta­blis­se­ments en ligne. Ain­si, d’après l’Ob­ser­va­toire de l’épargne de l’AMF, un ordre de

5000 eu­ros sur Eu­ro­next Pa­ris, pas­sé en ligne dans une banque, coûte en moyenne 26,40 eu­ros contre 7,70 eu­ros chez un in­ter­mé­diaire spé­cia­li­sé (Binck.fr, BforBank, Bour­so­ra­ma, Bourse Di­rect, For­tu­neo, ING Di­rect et Saxo Banque) au 1er août 2017. Il n’est ja­mais trop tard pour chan­ger de cour­tier. Mais at­ten­tion, il faut pro­cé­der au trans­fert de votre PEA pour conser­ver son an­té­rio­ri­té fis­cale. L’opé­ra­tion en­traîne des coûts, fac­tu­rés par la banque que vous quit­tez : comp­tez ain­si entre 120 eu­ros et

180 eu­ros pour trans­fé­rer un PEA de 10 000 eu­ros com­po­sé de 10 lignes d’après le com­pa­ra­teur de ta­rifs ban­caires Meilleu­reBanque.com.

Ces frais sont sou­vent pris en charge par le nou­veau cour­tier dans la li­mite de 2 000 eu­ros. At­ten­tion, le trans­fert est sou­vent dé­li­cat : pen­dant sa du­rée (pré­voir plu­sieurs se­maines), il n’est pas pos­sible de vendre puisque la ligne n’est ni dans l’an­cien, ni dans le nou­vel éta­blis­se­ment !

« Ré­gu­liè­re­ment, les clients qui nous re­joignent soldent la plu­part des po­si­tions de leur PEA dans leur an­cien éta­blis­se­ment avant de nous le trans­fé­rer. Ain­si, il n’y a plus que des li­qui­di­tés à trans­fé­rer, ce qui est une opé­ra­tion simple. Et l’an­té­rio­ri­té fis­cale de­meure puisque les li­qui­di­tés res­tent à l’in­té­rieur du plan », in­dique Mat­thias Bac­ci­no, di­rec­teur gé­né­ral de Binck.fr.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.