Ma­riage à l’étran­ger

Intérêts Privés - - COURRIER DES LECTEURS -

Mon fian­cé et moi sommes fran­çais tous les deux et nous ha­bi­tons en France. Mais nous vou­lons nous ma­rier en Ita­lie, ayant de la fa­mille proche dans ce pays. Com­ment ce­la se passe-t-il ?

C’est un peu plus com­pli­qué qu’un ma­riage en France, car il y a des for­ma­li­tés spé­ci­fiques à ac­com­plir. En pre­mier lieu, vous avez le choix de l’au­to­ri­té de cé­lé­bra­tion, étant tous les deux Fran­çais : soit l’am­bas­sa­deur ou le consul de France ter­ri­to­ria­le­ment com­pé­tent, soit l’of­fi­cier de l’état ci­vil lo­cal en Ita­lie. Vous de­vez vous adres­ser à l’une ou l’autre de ces au­to­ri­tés se­lon votre choix. S’il s’agit de l’au­to­ri­té étran­gère (dans la mai­rie ita­lienne), il vous faut de­man­der un cer­ti­fi­cat de ca­pa­ci­té à ma­riage, au­près de l’am­bas­sade ou du consu­lat de France, en four­nis­sant dif­fé­rentes pièces : fiches de ren­sei­gne­ments dé­li­vrées par l’am­bas­sade ou le consu­lat, co­pie de l’acte de nais­sance de cha­cun de vous, da­tant de moins de 3 mois, jus­ti­fi­ca­tif de na­tio­na­li­té fran­çaise, jus­ti­fi­ca­tif de ré­si­dence. En­suite, pour que votre ma­riage soit re­con­nu en France, il de­vra être trans­crit sur les re­gistres de l’état ci­vil du consu­lat de France, ce qui donne lieu à la re­mise d’un acte de ma­riage et d’un li­vret de fa­mille fran­çais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.