LE PEA-PME POUR IN­VES­TIR PLUS

Intérêts Privés - - ARGENT PLACEMENT -

Créé en 2014, le PEA-PME est le pe­tit frère du PEA. Il est ré­ser­vé à l’in­ves­tis­se­ment dans des PME et des ETI (en­tre­prises de taille in­ter­mé­diaire) eu­ro­péennes. Son fonc­tion­ne­ment et sa fis­ca­li­té sont iden­tiques à ceux du PEA, mais les ver­se­ments sont li­mi­tés à 75 000 eu­ros. Au­tre­ment dit, un contri­buable peut in­ves­tir jus­qu’à 150 000 eu­ros sur son PEA et 75 000 eu­ros sur un PEA-PME, soit un to­tal de 225 000 eu­ros en va­leurs eu­ro­péennes.

« Le PEA-PME est plus res­tric­tif que le PEA quant aux va­leurs éli­gibles. Il faut com­men­cer par ali­men­ter son PEA. Lorsque le pla­fond est at­teint, il est alors ju­di­cieux d’ou­vrir un PEAPME pour com­plé­ter ses in­ves­tis­se­ments », in­dique Guillaume Eys­sette, di­rec­teur as­so­cié du ca­bi­net de ges­tion de pa­tri­moine Ge­fi­néo.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.