Prêt d’ar­gent entre par­ti­cu­liers

Intérêts Privés - - COURRIER DES LECTEURS -

J’ai prê­té une somme d’ar­gent à un ami. Dois-je dé­cla­rer ce prêt aux im­pôts ?

Tout dé­pend du mon­tant de la somme prê­tée. S’il est in­fé­rieur à 760 eu­ros, vous n’avez rien à dé­cla­rer. Si vous avez, en re­vanche, ac­cor­dé un ou plu­sieurs prêts pour un mon­tant to­tal de plus de 760 eu­ros au cours de l’an­née d’im­po­si­tion, vous de­vez rem­plir le for­mu­laire n° 2062 et l’adres­ser à votre ser­vice des im­pôts, en même temps que votre dé­cla­ra­tion an­nuelle de re­ve­nus. Si le ou les prêts donnent lieu au ver­se­ment d’in­té­rêts, vous de­vez éga­le­ment dé­cla­rer ces der­niers qui peuvent faire l’ob­jet d’une im­po­si­tion for­fai­taire ou au ba­rème pro­gres­sif lors du dé­pôt de la dé­cla­ra­tion. Pen­sez aus­si à faire si­gner une re­con­nais­sance de dettes au bé­né­fi­ciaire du prêt. Ce do­cu­ment vous pro­té­ge­ra contre son éven­tuelle mau­vaise foi et une pos­sible re­qua­li­fi­ca­tion du prêt en do­na­tion par le fisc.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.