MA­TA­LI CRAS­SET N° 68

Intramuros - - LA PAROLE AUX DESIGNERS -

Le de­si­gn est en­tré dans ma vie avec fra­cas il y a près de 25 ans. J’en­tre­vois de plus en plus ce mé­tier, à tra­vers les proje jets que je mène, comme ce­lui d’un ac­cou­cheur. Il s’agit de moins en moins de mettre en forme d de la ma­tière – de l’es­thé­tique – mais plu­tôt de fa faire émer­ger, de fé­dé­rer, d’or­ga­ni­ser, au­tour d d’in­ten­tions et de valeurs com­munes, des liens et des ré­seaux de compétences, de conni­vence, de so­cia­li­té. La ma­jo­ri­té des pro­jets sur les­quels je tra­vaille mettent en évi­dence cette di­men­sion de tra­vail col­lec­tif et col­la­bo­ra­tif. Je pense au projet de la Mai­son des Pe­tits au Cent­quatre à Paris, aux mai­sons syl­vestres pour le Vent des Fo­rêts à Fresnes- au- Mont dans la Meuse et à la mise en place d’une car­to­gra­phie des sa­voir- faire, à l’école Le blé en Herbe à Tre­be­dan en Bre­tagne avec la Fon­da­tion de France, la Dar’hi à Nef­ta en Tu­ni­sie ou le rû­cher col­lec­tif et la pla­te­forme de dé­gus­ta­tion pour La Cui­sine à Né­gre­pe­lisse. Il y a aus­si une di­men­sion de plus en plus lo­cale qui m’in­té­resse beau­coup. On voit bien que la contem­po­ra­néi­té n’est plus l’apa­nage exclusif du monde ur­bain. La ville se rêve d’être à la campagne. Bien évi­dem­ment, je des­sine aus­si des ob­jets, mais les ob­jets ne sont ni le centre, ni la fi­na­li­té du pro­ces­sus de créa­tion ; ils en sont une ac­tua­li­sa­tion pos­sible par­mi d’autres ( une ar­chi­tec­ture, une scé­no­gra­phie, une ex­po­si­tion…) à un mo­ment dé­ter­mi­né, d’un sys­tème de pen­sée plus vaste. De­si­gn burst in­to my life 25 years ago. I now see my job more and more as being like that of a mid­wife and less and less about gi­ving form to a par­ti­cu­lar ma­te­rial or aes­the­tic. I help things to emerge, I fe­de­rate and or­ga­nise around com­mon va­lues and ideas, create con­nec­tions and net­works of dif­ferent com­pe­ten­cies among the like- min­ded. Most of the pro­jects on which I work have this col­la­bo­ra­tive and col­lec­tive ap­proach at their heart. I’m thin­king of the Mai­son des Pe­tits at the Cent­quatre cul­tu­ral centre in Paris, or the log ca­bins at the Vent des Fo­rêts in Fresnes- au- Mont in the Meuse, the car­to­gra­phy of crafts at the Blé en Herbe school in Tre­be­dan, Brit­ta­ny for the Fon­da­tion de France, the Dar’hi à Nef­ta in Tu­ni­sia and the col­lec­tive bee­hive and tas­ting centre at Né­gre­pe­lisse. There is al­so a lo­cal di­men­sion that I find in­crea­sin­gly in­ter­es­ting. It’s clear that contem­po­ra­neous­ness is no lon­ger the pre­serve of the ur­ban en­vi­ron­ment: the ci­ty dreams of being the coun­try. Ob­vious­ly, I al­so de­si­gn ob­jects but ob­jects are nei­ther the point of what I do, nor the fi­na­li­ty of some crea­tive pro­cess. They are just one form of re­pre­sen­ta­tion among others, ( an ar­chi­tec­tu­ral pro­ject, a set de­si­gn, an ex­hi­bi­tion…), at a par­ti­cu­lar point in time, and are part of a much grea­ter sys­tem of thought.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.