Re­cy­clage, réuti­li­sa­tion et sub­sti­tu­tion des ma­tières pre­mières : vers une ré­duc­tion in­dis­pen­sable de la dé­pen­dance géoé­co­no­mique ? L’exemple des terres rares

RE­CY­CLING, REUSE AND SUB­STI­TU­TION OF RAW MA­TE­RIALS: TO­WARDS THE NE­CES­SA­RY RE­DUC­TION OF THE GEO-ECO­NO­MIC DE­PEN­DEN­CY? THE EXAMPLE OF THE RARE EARTHS

Investir en Europe - - Sommaire / Contents - Vi­viane du Cas­tel, ISEG­ISERAM, ISMEA, Pa­ris, Oc­tobre 2015.

Ac­tuel­le­ment, en rai­son des nom­breuses contraintes, le re­cy­clage (re­cy­clage, réuti­li­sa­tion, éco­no­mie d’usage) ap­pa­raît comme une al­ter­na­tive in­té­res­sante : fortes va­ria­tions des prix (res­ter ren­table en bas de cycle); sub­sti­tu­tion; exode des scraps(2) (re­cy­clage); contraintes en­vi­ron­ne­men­tales(3). Glo­ba­le­ment, le re­cy­clage re­pré­sente moins d’un pour cent des pro­duits en fin de vie. Pour les terres rares lourdes (TRL), le prix est éle­vé et la ren­ta­bi­li­té du re­cy­clage est re­mise en cause(4). Ain­si, deux pro­jets de fi­nan­ce­ment eu­ro­péen sont in­té­res­sants en ma­tière de re­cy­clage : Pro­jet Hy­dro­wee : construc­tion d'une usine pi­lote (hy­dro­mé­ta­lur­gie Hy­dro­wee De­mo : construc­tion de deux usines (une fixe: avril 2014; une mo­bile) (pro­duc­tion se­mi­in­dus­trielle)

Dans le même temps, il existe des tech­niques de re­cy­clage qui sont en pleine évo­lu­tion : Ac­tuel­le­ment le broyage, De­main la dis­so­lu­tion. A l’étude pour l’ave­nir, le sperme de sau­mon : la lai­tance fa­vo­rise 80% de l'ex­trac­tion des terres rares; les dé­chets : ex.: à par­tir d'eaux usées in­dus­trielles is­sues de l'ac­ti­vi­té mi­nière ; mi­croalgues.

Ain­si, à tra­vers le monde, deux en­tre­prises sont à la pointe de ces évo­lu­tions du re­cy­clage(5) : ­Ly­nas en Au­triche(6), crée en 2002, était la pre­mière nou­velle so­cié­té (hors de Chine) à pro­duire des terres rares, soit en­vi­ron 10 % des be­soins mon­diaux. ­Sol­vay : (ex­Rho­dia en Bel­gique) est un lea­der in­ter­na­tio­nal des for­mu­la­tions à base de terres rares.

Le re­cy­clage et la sub­sti­tu­tion des terres rares sont tech­ni­que­ment au point, mais le coût éco­no­mique reste en­core éle­vé (ex. : contrats off­take).

Dans ce cadre, les stocks stra­té­giques ap­pa­raissent comme une com­po­sante es­sen­tielle et dé­ter­mi­nante. Ils né­ces­sitent des moyens fi­nan­ciers ain­si qu’une ges­tion dy­na­mique qui passe par l’an­ti­ci­pa­tion et la veille.

Cur­rent­ly , due to ma­ny constraints , re­cy­cling (re­cy­cling, reuse, li­mi­ted use) ap­pears as an in­ter­es­ting al­ter­na­tive: strong price fluc­tua­tions (stay pro­fi­table cycle be­low); sub­sti­tu­tion; drain scraps(2) (re­cy­cling); en­vi­ron­men­tal constraints(3). Ove­rall, re­cy­cling is less than one percent of the end of life pro­ducts. For hea­vy rare earths, the price is high and the cost of re­cy­cling is in ques­tion (4). Thus, two Eu­ro­pean fun­ding pro­jects are in­ter­es­ting for re­cy­cling pur­pose: Hy­dro­wee pro­ject : construc­tion of a pi­lot plant ( hy­dro­me­tal­lur­gy) Hy­dro­wee De­mo: construc­tion of two plants ( fixed: April 2014 ; mo­bile) (se­mi­in­dus­trial pro­duc­tion)

At the same time , re­cy­cling tech­no­lo­gy is evol­ving: Cur­rent­ly: grin­ding, To­mor­row: dis­so­lu­tion. Un­der stu­dy : Sperm Sal­mon milt pro­motes 80% of the ex­trac­tion of rare earths From waste : ex .: from in­dus­trial waste wa­ter from mi­ning ac­ti­vi­ties ; mi­croal­gae.

Thus, throu­ghout the world , both com­pa­nies are at the fo­re­front of these de­ve­lop­ments Re­cy­cling(5): ­Ly­nas in Aus­tria(6), crea­ted in 2002 , was the first new com­pa­ny ( out­side of Chi­na ) to pro­duce rare earth , re­pre­sen­ting around 10 % of glo­bal needs. ­ Sol­vay, (ex Rho­dia in Bel­gium) is a glo­bal lea­der in rare earth­ba­sed so­lu­tions.

Re­cy­cling and sub­sti­tu­tion of rare earths are tech­ni­cal­ly ma­ture , but the eco­no­mic cost is still high (ie . Off­take contracts).

In this context, the stra­te­gic stocks ap­pear to be an es­sen­tial and cri­ti­cal com­ponent. They re­quire fi­nan­cial re­sources and a dy­na­mic ma­na­ge­ment that goes through the an­ti­ci­pa­tion and the pre­vious day.

(1) Vi­viane du Cas­tel, « Les terres rares : En­jeux géo­po­li­tiques et dé­pen­dance géos­tra­té­gique ? », L’Har­mat­tan, Pa­ris, 2015. (2) Scraps : fer­raille (3) Claude Bir­raux, Ch­ris­tian Kert, « Les en­jeux des mé­taux stra­té­giques : le cas des terres rares », Rap­port du Sé­nat, n ° 782, 23 août 2011. (4) Exemples de re­cy­cleurs : Era­met (France), Sol­vay Terres rares (France), De­rich­bourg (France), Veo­lia (France), Si­ta (France), Sarp­In­dus­trie (France), Uni­core (Bel­gique), Re­nault (France). (5) Claude Bir­raux, Ch­ris­tian Kert, « Les en­jeux des mé­taux stra­té­giques : le cas des terres rares », Rap­port du Sé­nat, n ° 782, 23 août 2011. (6) En 2009 : 49 % de par­ti­ci­pa­tion de la Chine dans Ly­nas. www.ly­nas.corp.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.