1st part Par­tie 1 / La 4e ré­vo­lu­tion in­dus­trielle a– t­elle com­men­cé en Eu­rope ?

Is the 4th in­dus­trial re­vo­lu­tion be­gin­ning in Eu­rope? In­dus­try & Ener­gy 4.0 and so­cial bu­si­ness

Investir en Europe - - SOMMAIRE / CONTENTS - Jeanne Ri­va, Ré­dac­trice en chef / Edi­tor

( 1) Oui ré­pon­drait à cette ques­tion le di­ri­geant du Fo­rum éco­no­mique mon­dial, Klaus Sch­wab, « Nous sommes au dé­but d’une ré­vo­lu­tion qui va chan­ger fon­da­men­ta­le­ment notre fa­çon de vivre, de tra­vailler et re­la­tion­nel avec au­trui. Dans son am­pleur, sa por­tée et sa com­plexi­té, ce que je consi­dère comme la qua­trième ré­vo­lu­tion in­dus­trielle est dif­fé­rente de tout ce que l'hu­ma­ni­té a connu au­pa­ra­vant. "( 2).

Se­lon Jean Pierre Malle « Ce­la va faire bien­tôt près d’un siècle que le PNB Eu­ro­péen est es­sen­tiel­le­ment com­po­sé de ser­vices, la part de l’in­dus­trie est en constante ré­gres­sion fasse aux ser­vices et de­puis peu aux don­nées, les­quelles vont consti­tuer le 4e sec­teur éco­no­mique » ( *). « Ce­ci pour dire que la qua­trième ré­vo­lu­tion in­dus­trielle dé­passe le cadre de l'usine in­tel­li­gente, pour oc­cu­per aus­si ce­lui des ser­vices in­tel­li­gents » .

* EN*

Yes would ans­wer the CEO of the World Eco­no­mic Fo­rum, Klaus Sch­wab, “We are at the be­gin­ning of a re­vo­lu­tion that is fun­da­men­tal­ly chan­ging the way we live, work, and re­late to one ano­ther. In its scale, scope and com­plexi­ty, what I consi­der to be the fourth in­dus­trial re­vo­lu­tion is un­like any­thing hu­man­kind has ex­pe­rien­ced be­fore."( 2) .

Jean Pierre Malle told us that « It will soon be al­most a cen­tu­ry since our Eu­ro­pean coun­try’s GDPs are es­sen­tial­ly com­po­sed of ser­vices, the share of in­dus­try is stea­di­ly fal­ling to ser­vices and re­cent­ly to da­ta, which will consti­tute the 4th eco­no­mic sec­tor » ( *). « This is to say that the fourth in­dus­trial re­vo­lu­tion goes beyond the fra­me­work of the smart fac­to­ry, to oc­cu­py al­so that of the in­tel­li­gent ser­vices » .

Comment dé­fi­nir la 4e ré­vo­lu­tion in­dus­trielle ? How to de­fine the 4th in­dus­trial re­vo­lu­tion?

La 4ème ré­vo­lu­tion in­dus­trielle se­ra ba­sée sur les sys­tèmes cy­ber­phy­siques, les pro­duits in­tel­li­gents, les usines, et le dé­ve­lop­pe­ment In­ter­net se­lon le rap­port fi­nal du groupe de tra­vail de l'in­dus­trie 4.0( 2). Un des re­pré­sen­tants d’Air­bus a ré­pon­du à cette ques­tion que je leur ai po­sé( 3) en ces termes « pour rester un des lea­der mon­dial de l’in­dus­trie aé­ro­nau­tique, Air­bus se doit de maxi­mi­ser l’ef­fi­cience de sa pro­duc­tion ( pro­duc­tion plus agile et moyens de tra­vail plus er­go­no­miques). Nous avons lan­cé le pro­gramme « Fu­ture Fac­to­ry » avec l’im­pres­sion 3D ou l’au­to­ma­ti­sa­tion. Nous uti­li­sons des tech­no­lo­gies de der­nière gé­né­ra­tion telle que des exos­que­lettes( 4) ou smart glasses( 5) » .

Se­lon le spé­cia­liste de l’In­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, J. P. Malle, « Cette ré­vo­lu­tion a en ef­fet dé­jà com­men­cé. Elle vise à rem­pla­cer les per­sonnes phy­siques par des per­sonnes élec­tro­niques que ce soit pour exé­cu­ter des taches dans des usines, dans des ex­ploi­ta­tions mi­nières, agri­coles ou pis­ci­coles, ou pour ré­pondre au té­lé­phone, contac­ter des clients, ex­pé­dier des co­lis, ... » . « Cer­tains ont peur de perdre ain­si leur em­ploi. Ce n'est pas une peur, c'est une cer­ti­tude. La no­tion d'em­ploi est se­lon moi une ré­mi­nis­cence du pas­sé to­ta­le­ment in­ap­pro­priée à la vie mo­derne. Il est temps que notre so­cié­té évo­lue, qu'elle se mo­der­nise en au­to­ma­ti­sant tout ce qui peut l'être et en trou­vant d'autres ac­ti­vi­tés bien plus va­lo­ri­santes à of­frir à nos conci­toyens pour qu'ils vivent di­gne­ment, puissent s'épa­nouir et cessent de craindre le fu­tur. »

The 4th In­dus­trial Re­vo­lu­tion will be ba­sed on Cy­ber­Phy­si­cal Sys­tems, smart pro­ducts and fac­to­ries, and in­ter­net de­ve­lop­ment wrote the fi­nal re­port of the in­dus­try 4.0 Wor­king group( 2).

One of the re­pre­sen­ta­tives of Air­bus ans­we­red this ques­tion I as­ked them ( 3) in these terms: "To re­main a world lea­der in the ae­ro­nau­tics in­dus­try, Air­bus must maxi­mize the ef­fi­cien­cy of its pro­duc­tion ( more agile pro­duc­tion and more er­go­no­mic means of work). We laun­ched the "Fu­ture Fac­to­ry" pro­gram with 3D prin­ting or au­to­ma­tion. We use state­of­the­art tech­no­lo­gies such as exos­ke­le­tons ( 4) or smart glasses ( 5)”.

Ac­cor­ding to the spe­cia­list of Ar­ti­fi­cial In­tel­li­gence, J. P. Malle, « This re­vo­lu­tion has al­rea­dy be­gun. It aims at re­pla­cing na­tu­ral per­sons by elec­tro­nic per­sons, whe­ther to per­form spots in fac­to­ries, in mi­ning, far­ming or fish far­ming, or to ans­wer the te­le­phone, to contact cus­to­mers, to send par­cels, etc. » « Some are afraid of lo­sing their jobs. It is not a fear, it is a cer­tain­ty. The no­tion of em­ploy­ment is, in my opi­nion, a re­mi­nis­cence of the past to­tal­ly in­ap­pro­priate to mo­dern life. It is time for our so­cie­ty to evolve, to mo­der­nize it­self by au­to­ma­ting eve­ry­thing that can be done and by fin­ding other and more re­war­ding ac­ti­vi­ties to of­fer our fel­low ci­ti­zens to live with di­gni­ty, to flou­rish and to cease to fear the fu­ture. »

Que si­gni­fie un sys­tème cy­ber­phy­sique ( CPS) ? What does Cy­ber­Phy­si­cal Sys­tems ( CPS) mean?

Le CPS peut se dé­fi­nir comme un ré­seau d'élé­ments in­for­ma­tiques en in­ter­ac­tion avec des en­trées et des sor­ties phy­siques au lieu de dis­po­si­tifs au­to­nomes en in­ter­ac­tion( 6) .

Le Dr Mat­tias Lang a dé­fi­ni en ces termes ce concept qui se dé­cline de trois fa­çons:

­Un sys­tème com­po­sé d'en­ti­tés phy­siques et contrô­lé ou sur­veillé par des al­go­rithmes in­for­ma­tiques,

­Des uni­tés qui re­lient le monde cy­ber­né­tique de l'informatique et des com­mu­ni­ca­tions avec les mondes phy­sique et bio­lo­gique,

­Un sys­tème au­to­nome com­pa­tible avec la com­mu­ni­ca­tion par cap­teur. Dr. Mat­tias Lang de­fi­ned this concept CPS in three ways( 6):

­Sys­tem com­po­sed of phy­si­cal en­ti­ties and control­led or mo­ni­to­red by com­pu­ter­ba­sed al­go­rithms

­Units that bridge the cy­ber­world of com­pu­ting and com­mu­ni­ca­tions with the phy­si­cal and bio­lo­gi­cal worlds, ­Sen­sor­ba­sed com­mu­ni­ca­tion­en­abled au­to­no­mous sys­tem.

( 3) Ques­tions po­sées par / Ques­tions as­ked by J. Ri­va en sep­tembre 2017 au­près du ser­vice RMA d’Air­bus.

( 4) Un exos­que­lette ou sque­lette ex­terne, par op­po­si­tion à l'en­dos­que­lette, est une ca­rac­té­ris­tique ana­to­mique ex­terne qui sup­porte et pro­tège un ani­mal ( le crus­ta­cé par exemple) et ain­si on re­pro­duit pour l’être hu­main ce type de pro­tec­tion.

( 5) Lu­nettes connec­tées ( wi­fi, photos, vi­deo..)

( 6) Ed­ward Lee, Sys­tèmes Cy­ber phy­siques : Concep­tion dé­fis

Quelles sont les ap­pli­ca­tions concrètes? What are the concrete ap­pli­ca­tions?

Tous les sec­teurs d’ac­ti­vi­té se­ront concer­nés. Par exemple, dans le bâ­ti­ment les mai­sons se­ront contrô­lées pour toutes les fonc­tions possibles avec les avan­tages pour les per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite( 7) et les in­con­vé­nients en cas de panne de cou­rant. De nombreux in­dus­triels fa­briquent des ro­bots hu­ma­noïdes qui per­met­tront une as­sis­tance so­ciale ou in­dus­trielle( 8).

Tou­te­fois, de nombreux em­plois se­ront sup­pri­més non seu le­ment dans l’in­dus­trie mais aus­si dans les ser­vices et en par­ti­cu­lier le com­merce.

All sec­tors of ac­ti­vi­ty will be concer­ned. For example, the houses will be control­led for all pos­sible func­tions with ad­van­tages for people with re­du­ced mo­bi­li­ty( 7) and di­sad­van­tages in the event of po­wer fai­lure. Ma­ny in­dus­tria­lists ma­nu­fac­ture hu­ma­noid ro­bots that will al­low so­cial or in­dus­trial as­sis­tance( 8). Ho­we­ver, ma­ny jobs will be eli­mi­na­ted not on­ly in in­dus­try but al­so in ser­vices ( In­tel­li­gent ro­bots will en­sure sales and ser­vice tasks).

Qui n’a pas rê­vé d’une voi­ture vo­lante dans un bou­chon ou lors d’un long tra­jet à pré­voir ? Les so­cié­tés concep­trices de voi­tures vo­lantes nous dé­voilent les voi­tures du XXIe siècle.

Plus be­soin de chan­ger de mode de trans­port pour vous rendre à moins de 750 km, vous vous ren­dez en voi­ture ter­restre jus­qu’à un aé­ro­port et, si vous avez bien votre li­cence de pi­lote et l’au­to­ri­sa­tion de la tour de contrôle vous dé­col­lez jus­qu’à votre aé­ro­port de des­ti­na­tion puis jus­qu’à votre point de ren­dez­vous en rou­lant. Ce concept de voi­ture vo­lante est pro­po­sé par l’en­tre­prise néer­lan­daise Pal­V ou le slo­vaque Aé­ro­mo­bil qui ont pré­sen­té deux ver­sions de vé­hi­cules hy­brides es­sence à des prix tou­te­fois éle­vés ( de 300.000€ à 1,5 mil­lions€)( 10). J. Wal­ters de Pal­V nous confie qu’ils ne sont pas réel­le­ment concur­ren­cés par les autres construc­teurs car « ils ont des ailes fixées » contrai­re­ment à PAL­V( 9).

Who has not drea­med of a flying car in a traf­fic jam or on a long jour­ney to be ex­pec­ted? The de­si­gners of flying cars un­veil the cars of the 21st cen­tu­ry.

There is no need to change the mode of trans­port to less than 750 km, you will go by land car to an air­port and, if you have your pi­lot li­cense and au­tho­ri­za­tion of the control to­wer you take off un­til ' to your des­ti­na­tion air­port and then to your ap­point­ment while dri­ving. This concept of a flying car is pro­po­sed by the Dutch com­pa­ny Pal­V or Slo­vak Aé­ro­mo­bil, which have pre­sen­ted two ver­sions of ga­so­line hy­brid ve­hicles at prices ho­we­ver high ( from € 300,000 to € 1.5 mil­lion)( 10). J. Wal­ters de Pal­V told us that he doesn’t see other com­pa­nies as com­pe­ti­tors be­cause they « have fixed wing air­craft » ( 9).

(7)( 8) Photos de la Com­mis­sion eu­ro­péenne ec. eu­ro­pa. eu/ ( 8) Car­los Moe­das, membre de la CE char­gé de la Re­cherche, de la Science et de l'In­no­va­tion à Malte/ Mem­ber of the EC in charge of Re­search, Science and In­no­va­tion in Mal­ta 29/ 03/ 2017.

( 7) Ex­po­si­tion de la Ca­sa in­te­li­gente, ac­ce­sible, sos­te­nible par la fon­da­tion ONCE à Ma­drid 15/ 03/ 2017

( 9) Pal­V. Jo­ris Wol­ters, ac­count ma­na­ger, ré­ponses aux ques­tions d’In­ves­tir en Eu­rope/ Ans­wers to J. Ri­va the 09/ 2017. ( 10) Sa­lon Top Marques de Mo­na­co

Le di­ri­geant de la so­cié­té ita­lienne Ital­de­si­gn, Jörg As­ta­losch, consi­dère que la voi­ture de de­main se­ra « par­ta­gée, connec­tée, au­to­nome et va de­ve­nir mul­ti­mo­dal » .

Air­bus et Ital­de­si­gn ont pré­sen­té le 7 mars 2017 à Ge­nève( 11) Pop. Up qui est un sys­tème de trans­port élec­trique mul­ti­mo­dale à la fois ter­restre et aé­rien à dé­col­lage et at­ter­ris­sage ver­ti­caux ( ADAV). Un à deux pas­sa­gers par cap­sule pour­ront ain­si pla­ni­fier et ré­ser­ver leurs tra­jets via une ap­pli­ca­tion nu­mé­rique in­tel­li­gente qui leur pro­po­se­ra la meilleure so­lu­tion de trans­port ( en termes de trafic, coûts..).

Tou­te­fois, le di­ri­geant du consor­tium eu­ro­péen Air­bus, Mathias Thom­sen, fait le voeu que ces évo­lu­tions tech­no­lo­giques des modes de trans­port se­ront ac­com­pa­gnées « en col­la­bo­ra­tion avec les or­ga­nismes gou­ver­ne­men­taux lo­caux char­gés des in­fra­struc­tures et des cadres ré­gle­men­taires » .

Ita­lian com­pa­ny lea­der Ital­de­si­gn, Jörg As­ta­losch, be­lieves that to­mor­row's car will be "sha­red, connec­ted, au­to­no­mous and will be­come mul­ti­mo­dal".

Air­bus and Ital­de­si­gn pre­sen­ted on 7 March 2017 in Ge­ne­va ( 11) Pop. Up that is a mul­ti­mo­dal elec­tric trans­port sys­tem for both land and air for ver­ti­cal take­off and lan­ding ( ADAV). One to two pas­sen­gers per cap­sule will thus be able to plan and book their jour­neys by a smart di­gi­tal ap­pli­ca­tion which will of­fer them the best trans­port so­lu­tion ( in terms of traf­fic jam, costs, etc.).

Ho­we­ver, the lea­der of the Eu­ro­pean consor­tium Air­bus, Mathias Thom­sen, hopes that these tech­no­lo­gi­cal de­ve­lop­ments in trans­port modes will be ac­com­pa­nied "in col­la­bo­ra­tion with the lo­cal go­vern­ment agen­cies res­pon­sible for in­fra­struc­ture and re­gu­la­to­ry fra­me­works".

Le groupe al­le­mand Au­di a dé­voi­lé dans son com­mu­ni­qué de juillet 2017 son « Vors­prung » ( « avance » ) . La trans­for­ma­tion des modes de pro­duc­tion se ré­vo­lu­tionnent par des as­sem­blages mo­du­laires ( sys­tèmes de trans­port sans conduc­teur, des cha­riots sus­pen­dus sup­pri­mant les chaînes de mon­tage), les im­pres­sions 3D ou en­core une for­ma­tion du per­son­nel en réa­li­té vir­tuelle. Les modes de consom­ma­tion vont éga­le­ment évo­luer par les achats vir­tuels s’adap­tant à chaque de­mande.

L’Al­le­mand Au­di comme l’amé­ri­cain Tes­la et d’autres construc­teurs veulent éga­le­ment fa­vo­ri­ser les vé­hi­cules qui ré­pondent au dé­ve­lop­pe­ment du­rable par l’aug­men­ta­tion des offres de vé­hi­cules élec­triques et hy­brides. Au­di a com­mu­ni­qué le 23/ 08/ 2017 sur des vé­hi­cules équi­pés de toits à pan­neaux so­laires en col­la­bo­ra­tion avec la fi­liale Al­ta De­vices du groupe chi­nois Ha­ner­gy ( spé­cia­liste des cel­lules so­laires).

The Au­di Ger­man group un­vei­led in its Ju­ly 2017 press re­lease its "Vors­prung" (" Ad­vance"). The trans­for­ma­tion of pro­duc­tion me­thods is re­vo­lu­tio­ni­zed by mo­du­lar as­sem­blies ( un­man­ned trans­port sys­tems, sus­pen­ded car­riages eli­mi­na­ting as­sem­bly lines), 3D im­pres­sions, and trai­ning of per­son­nel in vir­tual rea­li­ty. Con­sump­tion pat­terns will al­so evolve through vir­tual shop­ping adap­ting to each de­mand.

The Ger­man com­pa­ny Au­di like the Ame­ri­can com­pa­ny Tes­la and other ma­nu­fac­tu­rers al­so want to pro­mote ve­hicles that re­spond to sus­tai­nable de­ve­lop­ment by in­crea­sing the of­fe­rings of elec­tric and hy­brid ve­hicles. Au­di an­noun­ced on 23/ 08/ 2017 on ve­hicles equip­ped with roofs with so­lar pa­nels with the par­ter­ship with the sub­si­dia­ry Al­ta De­vices of the Chi­nese group Ha­ner­gy ( so­lar cell spe­cia­list).

A quoii res­sem­ble­ra la voii­ture de de­maiin? What wiill to­mor-row'' s car look liike? ( 9)

( 8)

FLYING CARS VOI­TURES VO­LANTES ( 1) Pho­to PAL­V, www. PAL­V. com ( 2) www. ger­ma­ne­ner­gy­blog. de, Dr Mat­thias Lang, “From In­dus­try 4.0 to Ener­gy 4.0: Fu­ture Bu­si­ness Mo­dels and Le­gal Re­la­tions”, Bird & Bird, 17/ 03/ 2017. (*) J P Malle, spé­cia­liste en...

( 12) Pho­to Au­di presse ( 13) Pho­to Tes­la presse

13 Tes­la dé­com­pose dans l’image ci­des­sous la conduite au­to­nome avec les nou­velles tech­no­lo­gies ac­tuelles. Tes­la de­com­poses in the image be­low au­to­no­mous dri­ving with the new tech­no­lo­gies present.

12 Les voi­tures au­to­nomes et élec­triques / Au­to­no­mous and elec­tric cars

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.