Un été riche en ac­qui­si­tions

IT for Business - - SOMMAIRE - PA­TRICK BRÉBION avec PIERRE LAN­DRY

Pas de pause es­ti­vale pour les opé­ra­tions de fu­sion/ac­qui­si­tion, en par­ti­cu­lier aux États-unis, et bien que la France ne soit pas en reste avec l’opé­ra­tion me­née par Atos sur Syn­tel (voir pages 8 et 70). Les États-unis res­tent les cham­pions du numérique. En té­moigne pa­ral­lè­le­ment le cap de 1000 Md$ de ca­pi­ta­li­sa­tion bour­sière at­teint par Apple et Ama­zon cet été.

Sa­les­force se paye Da­to­ra­ma

L’édi­teur de CRM a fi­na­li­sé cet été l’achat de la so­cié­té is­raé­lienne Da­to­ra­ma. Spé­cia­li­sée dans le e-mar­ke­ting, celle-ci a dé­ve­lop­pé une so­lu­tion pre­nant en compte tous les ca­naux pu­bli­ci­taires et les don­nées de vente pour four­nir aux an­non­ceurs une me­sure en temps réel de l’im­pact de leurs pu­bli­ci­tés sur les ventes. Le pro­duit de Da­to­ra­ma se­ra in­té­gré à la pla­te­forme de ges­tion des cam­pagnes et de ges­tion de la re­la­tion client de Sa­les­force.

Ul­ti­mate Soft­ware en voie d’in­té­grer Peo­ple­doc

En juillet, l’édi­teur amé­ri­cain Ul­ti­mate Soft­ware a an­non­cé son in­ten­tion d’ache­ter le fran­çais Peo­ple­doc pour en­vi­ron 300M$, en nu­mé­raire et en ac­tions. Ul­ti­mate Soft­ware pro­pose des so­lu­tions de HCM dans le cloud in­cluant no­tam­ment la ges­tion de la paie, des ta­lents, des temps et de la per­for­mance. De son cô­té, Peo­ple­doc, créée en 2007, est spé­cia­li­sée dans la dé­ma­té­ria­li­sa­tion des do­cu­ments RH, no­tam­ment pour les em­bauches, les dé­parts et une par­tie des re­la­tions entre sa­la­riés et DRH. Sa so­lu­tion est pro­po­sée en Saas. Cet édi­teur a été sou­te­nu par la French Tech et a le­vé 50M$ de­puis sa créa­tion. Sa so­lu­tion de­vrait être in­té­grée dans l’offre d’ul­ti­mate Soft­ware.

Pure Sto­rage en­ri­chit son offre grâce à Stor­re­duce

En même temps que de bons ré­sul­tats pour son deuxième tri­mestre fis­cal, Pure Sto­rage, lea­der se­lon Gart­ner du mar­ché des baies full SSD, a an­non­cé fin août l’ac­qui­si­tion de Stor­re­duce. Ce der­nier est no­tam­ment connu pour sa tech­no­lo­gie de dé­du­pli­ca­tion de don­nées, que Pure Sto­rage in­té­gre­ra dans un pre­mier temps à son offre Fla­sh­blade

Mi­cro Fo­cus vend Suse pour as­sai­nir sa si­tua­tion fi­nan­cière

L’édi­teur al­le­mand Suse va tom­ber dans l’es­car­celle D’EQT, un fonds sué­dois. Mi­cro Fo­cus a jus­ti­fié cette vente par la né­ces­si­té de ré­duire son en­det­te­ment. Le mon­tant de la tran­sac­tion s’élève à plus de 2,5 Md$. Les di­ri­geants de Suse sont sa­tis­faits de cette opé­ra­tion qui est cen­sée leur ap­por­ter une to­tale in­dé­pen­dance.

Google li­bère Ku­ber­netes

Google trans­met tout le pi­lo­tage du pro­jet open source Ku­ber­netes, une so­lu­tion d’or­ches­tra­tion de contai­ners, à la Cloud Na­tive Com­pu­ting Foun­da­tion. Celle-ci pren­dra en charge le dé­ve­lop­pe­ment, la main­te­nance et la dis­tri­bu­tion de Ku­ber­netes. Pour ai­der cette fon­da­tion à pour­suivre le pro­jet, le trans­fert s’ac­com­pagne d’un don de 9 M$ qui se­ra ma­jo­ri­tai­re­ment af­fec­té à la main­te­nance des in­fra­struc­tures.

Da­ta­di­rect Net­works re­prend Tin­tri

Spé­cia­li­sé dans les so­lu­tions de sto­ckage en environnement HPC, Da­ta­di­rect Net­works a an­non­cé fin août l’ac­qui­si­tion de Tin­tri. Ce der­nier pro­pose des baies de sto­ckage d’en­tre­prise prin­ci­pa­le­ment des­ti­nées aux grandes en­tre­prises, et no­tam­ment une gamme de baies full SSD. Tin­tri ve­nait de se pla­cer sous le cha­pitre 11 de la loi amé­ri­caine sur les faillites. Tous ses ac­tifs sont re­pris, a an­non­cé Da­ta­di­rect Net­works.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.