Bien­tôt, le sto­ckage s’ap­puie­ra aus­si sur de la mé­moire per­sis­tante

IT for Business - - L’ENQUÊTE -

Le tie­ring n’est pas mort Le «tout Flash» prône un sto­ckage pri­maire sim­pli­fié dans le­quel les ad­mi­nis­tra­teurs se fa­ci­litent la vie en fai­sant fi du tie­ring. Tout au moins au ni­veau pri­maire. Mais ce tie­ring de per­for­mance de­vrait pro­chai­ne­ment re­ve­nir à la mode. Car cer­tains be­soins liés à L’IA né­ces­sitent au­jourd’hui d’al­ler plus vite en­core que sur SSD, quand bien même sont-ils en NVME. Un nou­veau « tiers de sto­ckage » s’ap­puyant sur de la mé­moire per­sis­tante pointe même à très court terme. À l’ins­tar de la so­lu­tion Op­tane d’in­tel, cette mé­moire af­fiche des per­for­mances proches de la DRAM tout en conser­vant les don­nées lors­qu’elle n’est plus ali­men­tée. Pour en ti­rer plei­ne­ment pro­fit, 12 construc­teurs (dont AMD, Dell EMC, HPE, Hua­wei, Sam­sung, IDT) ont créé un consor­tium pour pro­mou­voir une nou­velle tech­no­lo­gie d’in­ter­con­nexion Gen-z. Ob­jec­tif : construire des ser­veurs dans les­quels les lames CPU, les lames mé­moire, les lames de sto­ckage peuvent évo­luer to­ta­le­ment in­dé­pen­dam­ment les unes des autres.

L’op­tane d’in­tel marque le re­tour du fon­deur sur le mar­ché de la mé­moire

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.