Ralph's Cof­fee & Bar.

La grande mai­son amé­ri­caine a prou­vé à New York et à Pa­ris son sens de l'hos­pi­ta­li­té. Elle en fait dé­sor­mais pro­fi­ter Londres avec un lieu dis­cret et cha­leu­reux, en re­trait du flag­ship store Po­lo Ralph Lau­ren.

Jalouse - - THE PLACE TO BE - Par Bap­tiste Pié­gay

Qui est en cui­sine ? Amy Tu­son, un chef dont Londres en­ten­dra long­temps par­ler pour son geste sûr, tech­nique et lé­ger, dans un exer­cice (la com­fort food, pour al­ler vite) dé­li­cat. Dans l’as­siette ? De l'iode (huîtres d'im­pec­cable ex­trac­tion), de l'aé­rien (l'om­ni­pré­sent toast à l'avo­cat, réa­li­sé avec un tact moel­leux et un punch re­vi­go­rant), du ré­con­for­tant (su­perbes soupes, muf­fins vo­lup­tueux). Et des oeufs coque avec mouillette­s cro­quantes – un des en-cas dou­dous que l'on pré­fère. Mais en­core ? Une carte de cock­tails à faire ou­blier qu'il n'est que 14 heures. Se­crets de dé­co­ra­tion ? Pan­neaux de bois sombre, étoffes vert pro­fond, fau­teuils ins­pi­rés par la culture équestre chère à Ralph Lau­ren, lai­ton po­li, et moins de 40 cou­verts. Conçu plus pour la confi­dence que pour des ban­quets, le res­tau­rant offre un sas de com­pres­sion dans une ville érein­tante. Qu’y fête-t-on ? Un beau ca­che­mire, une robe en co­ton à rayures ben­ga­lies, le ver­tige de May­fair, le quar­tier le moins rai­son­nable du Royaume-uni. Bra­vo. Le ca­fé, ex­cep­tion­nel, bio, tor­ré­fié ex­clu­si­ve­ment pour Mr. Lau­ren, et ser­vi avec pa­nache. Qui vient ? Les it in­fluen­ceuses Ca­mille Char­rière, Ve­ro­ni­ka Heil­brun­ner et Ga­la Gon­za­lez. Ralph's Cof­fee & Bar : 173 Regent Street, Londres. Ou­vert de 10 heures à 20 heures. Tél. +44 020 7113 7450. ral­phlau­ren.co.uk

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.