Beau­ty na­tive

Jalouse - - ÉDITO - Par Jen­ni­fer Ey­mère et Anne-laure Gri­veau

Ring the belle ! Ils ont gran­di avec un smart­phone dans la main, un or­di dans leur salle de bains, et ré­vo­lu­tionnent l’uni­vers de la beauté. Les “di­gi­tal na­tives” sont aus­si des “beau­ty na­tives”, de jeunes adultes à la culture soin et make-up plus dé­ve­lop­pée que celle des gé­né­ra­tions pas­sées. Plus in­for­més, plus exi­geants, ils ont été ber­cés par l’es­prit tu­to et ce culte de l’image re­layé sur les ré­seaux so­ciaux. Grande tendance de cette gé­né­ra­tion : col­ler à sa per­son­na­li­té plus qu’aux cli­chés, un peu comme les acrices Zoe Ka­zan et Al­li­son Williams, la “weird girl” Mi­chae­la Coel ou en­core Emi­ly Weiss, fon­da­trice de la marque Glos­sier, ins­pi­rée par “les vraies filles dans la vraie vie”. Em­po­werment par le soin, pré­va­lence du skin care, teintes post-nude comme le mil­len­nial pink ou en­core cos­mé­to-sport, la gé­né­ra­tion Y casse les codes et se­coue la dé­fi­ni­tion de l’es­thé­tique. C’est du beau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.