H&M x Er­dem

Après s'être as­so­cié avec Stella Mc­cart­ney (2005), Isa­bel Ma­rant (2013), Bal­main (2015) ou en­core Ken­zo (2016), entre autres, le géant sué­dois fait ap­pel pour cet au­tomne-hi­ver 2017 au de­si­gner ca­na­dien. Des ins­pi­ra­tions ro­man­tiques à la cam­pagne si­gnée d

Jalouse - - SOMMAIRE - Par Laure Am­broise

Er­dem Mo­ra­lio­glu

Di­plô­mé de la Ryer­son Uni­ver­si­ty de To­ron­to et du Royal Col­lege of Art (2000) de Londres, le de­si­gner ca­na­dien à la double culture (sa mère est an­glaise, son père est turc) fait ses classes chez Vi­vienne West­wood et Diane von Furs­ten­berg avant de lan­cer la marque épo­nyme en 2005. Il est connu pour ses robes ro­man­tiques et ses im­pri­més fleu­ris. Il ha­bille au­tant Alexa Chung qu'em­ma Stone. Son ta­lent a été ré­com­pen­sé par de nom­breux prix, comme le Wo­mens­wear De­si­gner of the Year aux Bri­tish Fa­shion Awards en 2014.

La musique

Les 26 se­condes du tea­ser H&M x Er­dem, avaient ré­vé­lé, en juillet der­nier, une musique tré­pi­dante si­gnée Years & Years.

La cam­pagne de pub

Elle a été réa­li­sée par le fa­meux réa­li­sa­teur aus­tra­lien Baz Luhr­mann, à qui l'on doit Ro­meo +

Ju­liette (1996), Mou­lin Rouge (2001) ou Gats­by le ma­gni­fique (2013). Ce n'est pas son coup d'es­sai dans le monde du luxe, puis­qu'il a dé­jà tour­né une cam­pagne par­fum pour Cha­nel avec Ni­cole Kid­man.

De cette col­la­bo­ra­tion, il dit : “La mode a tou­jours été pour moi, bien au-de­là des vê­te­ments, un mode d'ex­pres­sion, un art en soi. Je suis ra­vi de m'as­so­cier à Er­dem et H&M pour ré­vé­ler tous les se­crets de cette col­lec­tion unique en son genre”.

Les im­pri­més

Les im­pres­sions flo­rales fi­gurent dans cha­cune des col­lec­tions d'er­dem. “J'ai tou­jours été fas­ci­né par les élé­ments qui sym­bo­lisent la fé­mi­ni­té, qu'il s'agisse de den­telle, de fleurs ou de l'uni­vers de la beau­té.”

Les ins­pi­ra­tions

“L'une d'elles me vient d'une vi­déo de Bruce We­ber pour les Pet Shop Boys, Being Bo­ring, que j'ai tou­jours ai­mée. C'est un groupe de filles et de gar­çons qui partent à la cam­pagne dans un vieux ma­noir et qui jouent avec leur ap­pa­rence, par­ta­geant leurs dres­sings et donc leur style.”

La col­lec­tion

Robes fleu­ries, man­teau en fausse four­rure léo­pard, che­mi­siers en den­telle, col­lec­tion mas­cu­line aus­si… que de choses à dé­cou­vrir dans cette col­la­bo­ra­tion ins­pi­rée de la jeu­nesse du de­si­gner, no­tam­ment les films an­crés dans l'an­gle­terre édouar­dienne, les émis­sions de té­lé­vi­sion et les clips ni­ne­ties qui ont ber­cé son en­fance. En vente le 2 no­vembre. hm.com

Le mood créa­tif

“Chaque fois que je commence une col­lec­tion, j'es­saie de com­prendre qui en est le per­son­nage cen­tral, ce qu'il pense, ce qu'il est”, ex­plique le créa­teur . Un pro­ces­sus qui le fait voya­ger dans le temps, pour re­te­nir des choses es­sen­tiel­le­ment in­tem­po­relles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.