Les houp­piers ar­ron­dis pour pe­tits es­paces

Jardin Facile - - Jardin D’ornement -

Les arbres à port glo­bu­leux peuvent se di­vi­ser en deux groupes : le pre­mier re­groupe les es­pèces spé­ciales, chez les­quelles le houp­pier ar­ron­di se forme tout seul. C’est le cas, par exemple, du ce­ri­sier des steppes ‘Glo­bo­sa’, du li­qui­dam­bar ‘Gum­ball’, de l’érable plane, de l’aca­cia boule ou en­core du ca­tal­pa boule (pho­tos). La plu­part du temps, ils sont gref­fés sur des troncs de dif­fé­rentes hau­teurs. Certes, les houp­piers s’élar­gissent au fil des an­nées, mais leur crois­sance en hau­teur est lente. Il n’est pas né­ces­saire de les tailler. Mais si l’on veut rac­cour­cir le houp­pier, on peut le ra­battre sé­vè­re­ment, comme ici, chez le ca­tal­pa boule (pho­tos ci-des­sous). La forme ar­ron­die se re­met toute seule (photo de gauche). Le deuxième groupe com­prend les arbres que l’on taille en boule, comme le hêtre, le faux-cy­près ou le saule mar­sault. Ces es­pèces doivent être taillées ré­gu­liè­re­ment pour conser­ver leur forme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.