Des col­lec­tions de fleurs na­tio­nales

Jardin Facile - - Jardin D’ornement -

A l’aban­don de 1939 à 1968, le parc a été conti­nuel­le­ment ré­amé­na­gé de 1968 à nos jour. De­puis cette date il est or­ga­ni­sé en qua­drants, cor­res­pon­dant aux quatre sai­sons, avec un genre em­blé­ma­tique pour cha­cune d’elles : le Ca­mé­lia pour l’hi­ver, les rho­do­den­drons (et aza­lées) pour le prin­temps, l’hy­dran­géa pour l’été, et les érables et autres feuillages co­lo­rés à l’au­tomne. Après l’ou­ra­gan dé­vas­ta­teur de 1987, ont été créés par le pay­sa­giste Fran­çois Brun de nou­velles al­lées de pro­me­nade dans le bois, un ruis­seau ar­ti­fi­ciel en contre­bas de la cas­cade et des fon­taines contem­po­raines. Il abrite au­jourd’hui la Collection Na­tio­nale des culti­vars du genre Rho­do­den­dron, avec en­vi­ron 700 va­rié­tés, les Col­lec­tions Agréées des culti­vars ain­si que des es­pèces bo­ta­niques du genre Ca­mel­lia, dont cer­taines ex­trê­me­ment rares, ain­si que de vastes col­lec­tions de plantes de terre de bruyère (Ca­mel­lia, Hy­dran­gea, Pie­ris...), ain­si que d’arbres di­vers, tels que les érables ja­po­nais, chênes, tu­li­piers de Vir­gi­nie, tilleuls ar­gen­tés, ain­si que plu­sieurs es­pèces de co­ni­fères cen­te­naires.

Bom­bar­dé pen­dant la se­conde GuerreMon­diale, châ­teau et parc sont dé­lais­sés jus­qu’à ce que le Conseil dé­par­te­men­tal du Fi­nis­tère achète le do­maine et l’ouvre au pu­blic dans les an­nées 1970. Tou­jours très abî­mé, l’in­té­rieur du châ­teau se vi­site par­tiel­le­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.