Le gar­der au chaud

Jardin Facile - - Animaux -

Grâce à une tem­pé­ra­ture cor­po­relle plus éle­vée et un pe­lage plus ou moins im­por­tant se­lon l’es­pèce, l’ani­mal ré­siste mieux au froid que l’hu­main. En hi­ver, la na­ture fait en­core l’es­sen­tiel du tra­vail en amé­lio­rant ces dé­fenses in­nées :

Les poils s’épais­sissent et em­pri­sonnent l’air qui, en sa qua­li­té d’iso­lant, em­pê­che­ra la cha­leur cor­po­relle de s’échap­per.

La peau aug­mente aus­si en épais­seur pour ré­chauf­fer da­van­tage.

Res­pec­ter et pré­ser­ver le pe­lage de l’ani­mal est donc pri­mor­dial. Au­cun toi­let­tage (coupe de poils) ne doit être en­vi­sa­gé avant le prin­temps.

Après une ba­lade par une jour­née plu­vieuse et hu­mide, veillez à bien sé­cher ses poils. Mouillé, le pe­lage perd son ca­rac­tère iso­lant et laisse pas­ser l’air ce qui abaisse la tem­pé­ra­ture cor­po­relle.

Si votre com­pa­gnon est peu poi­lu, ma­lade ou mai­gri­chon, il se­ra moins apte à se te­nir na­tu­rel­le­ment au chaud. Dans ce cas, il fau­dra ré­duire au maxi­mum son temps d’ex­po­si­tion au froid et le pro­me­ner pré­fé­ren­tiel­le­ment aux heures douces.

Les ani­maux les plus fé­briles no­tam­ment les conva­les­cents, ceux en sur­poids ou qui n’ont pas de poils peuvent être vê­tus d’un pe­tit man­teau. Choi­sis­sez un vê­te­ment bien chaud et large pour qu’il y soit bien confor­table.

Ins­tal­lez une cha­tière dans le jar­din pour que votre chat puisse s’y abri­ter. A l’in­té­rieur, pla­cez la couche de votre com­pa­gnon à proxi­mi­té d’un ra­dia­teur et loin des cou­rants d’air.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.