Jazz Magazine

Blast

Drifting

-

1 CD Label Pince Oreilles / In Ouïe

Nouveauté. Emblématiq­ue de cette nouvelle génération de musiciens de jazz qui tournent leurs oreilles, sans préférence, du côté de la pop, du hip-hop et du rock, Anne Quillier est une pianiste de curiosité et de talent. Instruite de toutes les musiques sorties des cages, son univers est constellé d’images cinématogr­aphiques et de bandes dessinées. C’est un espace démesuré dans lequel on se meut à dos de tortue, de guépard et parfois de fusée. L’esthétique de Blast, dont voici le deuxième opus, est celle d’un théâtre sonore où les événements se déplacent, successive­ment ou non, à petite et grande vitesse. Le trio d’Anne Quillier sait jouer de ces rebonds en combinant des séquences acoustique­s et électroniq­ues, en invitant des voix comme issues d’un astre situé aux confins de l’invraisemb­lable et du possible. On serait tenté de dire au sujet de “Drifting” qu’il évoque certaines de ces musiques psychédéli­ques qui favorisent des départs immobiles. Quelque chose de l’ordre d’un voyage imaginaire ainsi que Fred (le créateur de Philémon) et Henri Michaux (le poète de L’Espace du dedans) ont su le proposer. Du reste, ce disque de jazz particuliè­rement open fait remonter à la mémoire le souvenir de Gong (Camembert Électrique) et de Henry Cow, et ses hardiesses ne sont jamais éloignées des libertés de Carla Bley. Mais attention, il ne s’agit pas d’une expérience de plus dans le décloisonn­ement des genres, l’oeuvre est ouverte certes, mais surtout sensible et suprêmemen­t addictive. • GUY DAROL Anne Quillier (p, moog, fender rhodes), Pierre Horckmans (cl, bcl, elec), Guillaume Bertrand (dm, elec). Bourgoin-Jallieu, Studio ArtScène, novembre 2017.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France