Tom Bar­ford

Bloo­mer

Jazz Magazine - - LE GUIDE - JEAN-PIERRE VI­DAL Tom Bar­ford (ts, ss), Ru­pert Cox (p), Billy Mar­rows (elg), Flo Moore (b), Dave Sto­rey (dm). Londres, Real World Stu­dios, 29 et 30 jan­vier 2018.

1 CD Edi­tion / UVM

Ré­vé­la­tion ! Nou­veau­té. La vi­va­ci­té du jazz an­glo-saxon ne se li­mite pas à l’émer­gence de la scène lon­do­nienne et aux ex­pé­ri­men­ta­tions post-se­ven­ties. Té­moin ce jeune saxo­pho­niste, lau­réat de l’illustre Ken­ny Wheeler Jazz Prize, qui nous offre avec “Bloo­mer” un pre­mier al­bum ou­vert à d’autres nuances. Pas ques­tion ici de re­vi­val afro et spi­ri­tua­li­sant : c’est vers un jazz à l’hé­ri­tage plus eu­ro­péen, concis et par­ti­cu­liè­re­ment li­sible que s’oriente ce quin­tette exem­plaire. Bar­ford pro­pose de sur­pre­nantes va­ria­tions d’écri­tures, ré­so­lu­ment tour­nées vers une es­thé­tique dont les sources évoquent par­fois les tra­vaux de Chris Pot­ter ou d’un Ian Bel­la­my aux­quels le saxo­pho­niste fait ré­fé­rence par son ap­proche har­mo­nique et ses im­pro­vi­sa­tions. Il in­ter­cale avec à-pro­pos, entre les éner­gi­sants et in­ci­sifs Bloo­mer et F-Step, quelques plages plus in­tros­pec­tives mais non moins convain­cantes (Mu­sic For Ima­gi­ned Film). Et si la plas­tique du jeu mé­lo­dique et fluide de Ru­pert Cox au pia­no acous­tique est par­ti­cu­liè­re­ment re­mar­quable, on reste prin­ci­pa­le­ment sai­si par l’éton­nante ma­tu­ri­té de Tom Bar­ford, ce der­nier fai­sant preuve d’au­dace et de prises de risque, en dé­li­vrant quelques ner­veux et in­tenses so­los, vo­lon­tai­re­ment pri­vé du sou­tien har­mo­nique de ses par­te­naires aux gui­tare et cla­vier. Jo­li coup d’es­sai pour ce jazz­man an­cré dans le pré­sent, dont la maî­trise et la vi­ta­li­té au­gurent d’un bel ave­nir. •

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.