SoulCalibur VI

Ab­sente de la scène com­pé­ti­tive e-sport, la sé­rie SoulCalibur sem­blait vouée à dis­pa­raître, mais c’était comp­ter sans la té­na­ci­té de l’équipe Pro­ject Soul.

Jeux Video Magazine - - SOMMAIRE - Be­noît Bar­ny

ÉDI­TEUR BAN­DAI NAM­CO GENRE COM­BAT JOUEURS 1 OU 2 (2 ON­LINE) PEGI 16+ PS4, XBOX ONE 70 € PC 60 € PAR LES CRÉA­TEURS DE SOULCALIBUR V

Àcause d’un mode so­lo beau­coup moins am­bi­tieux qu’an­non­cé et d’un équi­li­brage dis­cu­table, SoulCalibur V avait lais­sé une im­pres­sion très mi­ti­gée. Au point de las­ser les joueurs oc­ca­sion­nels comme as­si­dus, ce qui a pra­ti­que­ment pous­sé la sé­rie aux portes de l’ou­bli. Un peu plus de six ans après sa sor­tie, l’équipe de Pro­ject Soul est de re­tour aux af­faires avec un nou­vel épi­sode, qui cé­lèbre au pas­sage les vingt ans de la sé­rie. Pour com­men­cer, l’équipe du stu­dio s’est na­tu­rel­le­ment ap­puyée sur les qua­li­tés qui ont fait la re­nom­mée du titre et en a conser­vé la ma­nia­bi­li­té souple et ins­tinc­tive. Il est ain­si tou­jours ai­sé de se dé­pla­cer dans l’aire de jeu et d’en­chaî­ner les at­taques ho­ri­zon­tales, ver­ti­cales et coups de pied, même pour un fan un peu rouillé ou un dé­bu­tant. Tou­te­fois, le sys­tème de­meure as­sez pro­fond pour per­mettre aux ex­perts de ti­rer leur épingle du jeu. D’au­tant que de nou­velles mé­ca­niques, comme le Re­vi­re­ment Edge, ap­portent une di­men­sion sup­plé­men­taire aux com­bats. L’an­nonce de ce sys­tème aux al­lures de pierre-ci­seaux-feuille avait tou­te­fois sus­ci­té quelques craintes, mais il s’avère que les nom­breuses op­tions qu’il offre et, sur­tout, les dif­fé­rentes ma­nières de le contrer per­mettent d’évi­ter les abus. En ef­fet, un flash lu­mi­neux ca­rac­té­ris­tique in­dique l’uti­li­sa­tion de cette tech­nique qui prend tou­jours la forme d’une at­taque ver­ti­cale : il suf­fit alors d’un pas de cô­té pour l’évi­ter, voire d’en­voyer une at­taque brise-garde pour sé­vè­re­ment pu­nir quel­qu’un qui l’uti­lise sans pré­cau­tions. Employé in­tel­li­gem­ment, le Re­vi­re­ment Edge est aus­si une op­tion dé­fen­sive grâce à la­quelle on peut sor­tir de si­tua­tions dif­fi­ciles. Si SoulCalibur VI laisse trans­pi­rer toute sa sa­veur lors des duels entre joueurs, beau­coup ap­pré­cient le jeu en so­lo pour l’aven­ture épique que la sé­rie pro­pose, à l’ex­cep­tion du cin­quième vo­let qui avait dé­çu avec son mode His­toire li­néaire.

Re­tour aux sources

SoulCalibur VI offre deux modes scé­na­ri­sés qui ra­content l’his­toire des épées de lé­gende se­lon le point de

De nou­velles mé­ca­niques, comme le Re­vi­re­ment Edge, ap­portent une di­men­sion sup­plé­men­taire aux com­bats.

vue des per­son­nages du jeu ou d’un ava­tar créé par l’uti­li­sa­teur. Cette se­conde cam­pagne re­prend d’ailleurs dif­fé­rents élé­ments de RPG, comme la pro­gres­sion de son per­son­nage, l’ac­qui­si­tion de nou­velles armes ou les quêtes an­nexes, et se ré­vèle as­sez consis­tante pour oc­cu­per une di­zaine d’heures. On re­grette tou­te­fois que la nar­ra­tion sta­tique fon­dée en grande par­tie sur des dia­logues in­ter­mi­nables rende le rythme la­bo­rieux. Heu­reu­se­ment, on peut comp­ter sur les su­perbes illus­tra­tions d’Hi­roa­ki Ha­shi­mo­to, ar­tiste connu pour son tra­vail chez SNK, pour don­ner vie à ses échanges, en plus des art­works de Ta­ku­ji Ka­wa­no, de­si­gner des per­son­nages de­puis le deuxième vo­let. Per­son­nages qui sont dans ce vo­let au nombre de vingt et un. Après l’in­tro­duc­tion d’une nou­velle gé­né­ra­tion dans SoulCalibur V, Pro­ject Soul est re­ve­nu à quelque chose de plus clas­sique. Ain­si, So­phi­tia, Ta­ki, Xiang­hua et Ki­lik re­trouvent leur place, tout comme Ta­lim. En re­vanche, d’autres fi­gures, no­tam­ment Set­su­ka, Hwang ou JunSeong, ne sont mal­heu­reu­se­ment pas de la fête. À moins que l’édi­teur ne compte les in­té­grer dans le pro­gramme de DLC pré­vus pour les mois à ve­nir, à l’image de Ti­ra qui est dé­jà dis­po­nible à l’achat. Quoi qu’il ar­rive, si nous pen­sons qu’il vaut mieux at­tendre plus de dé­tails avant d’ac­qué­rir le Sea­son Pass, SoulCalibur VI a au moins le mé­rite de pro­po­ser de la va­rié­té, ac­cueillant au pas­sage deux com­bat­tants in­édits et un in­vi­té de marque, Ge­ralt, le pro­ta­go­niste de The Wit­cher qui s’in­tègre à mer­veille dans cet uni­vers culte.

Les deux nou­veaux ve­nus, Groh et Az­wel, dis­posent de styles de com­bat to­ta­le­ment in­édits dans la sé­rie.

La créa­tion de per­son­nages per­met de choi­sir par­mi 16 races dif­fé­rentes.

La Soul Charge donne de nou­velles pro­prié­tés à quelques at­taques et trans­forme ra­di­ca­le­ment cer­tains per­sos.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.