Deux bonnes for­mules

Jogging International - - Santé Diététique -

Avant l’en­traî­ne­ment : soupe de cour­gettes et lé­gu­mi­neuses La soupe né­ces­site alors 3 h de bat­te­ment avant de cou­rir sous peine de bal­lot­ter dans l’es­to­mac, voire de cau­ser des désordres in­tes­ti­naux. Elle est ex­tra pour boos­ter l’en­du­rance sur un en­traî­ne­ment long. Op­tez pour une soupe de cour­gettes très riche en eau, en ma­gné­sium (bon in­flux ner­veux, an­ti­crampe) et d’une bonne te­neur en po­tas­sium, le­quel fuite à vive allure sous l’ef­fet de la trans­pi­ra­tion et aug­mente la fa­tigue mus­cu­laire. À cette base, ajou­tez des glu­cides lents pour boos­ter l’éner­gie au long cours, idéa­le­ment trois à quatre c. à s. de len­tilles. Après l’en­traî­ne­ment : soupe de lé­gumes, pro­téines et glu­cides La soupe doit res­tau­rer la masse mus­cu­laire (via les pro­téines pour ré­pa­rer les fibres abî­mées par l’ef­fort) et re­cons­ti­tuer le stock de gly­co­gène (via les glu­cides). Aux lé­gumes de votre choix, vous de­vez donc ajou­ter quelques pâtes (ou riz bas­ma­ti, qui­noa ou flo­cons d’avoine...) pour l’ap­port glu­ci­dique et des dés de pou­let, de dinde, de thon ou un oeuf dur pour l’ap­port pro­téi­né. Cet ap­port peut éga­le­ment se faire en com­bi­nant des dés de to­fu avec une autre cé­réale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.