La séance qui booste la VMA

Jogging International - - Entraînement Dossier -

La VMA – ou vi­tesse maxi­male aé­ro­bie – s’est im­po­sée comme une me­sure per­ti­nente du ni­veau des cou­reurs et la ré­fé­rence pour dé­fi­nir les al­lures de course. Lors d’un en­traî­ne­ment in­ter­mit­tent, l’équipe de la phy­sio­lo­giste Vé­ro­nique Billat a no­tam­ment pro­po­sé de ca­li­brer la du­rée des ef­forts et des ré­cu­pé­ra­tions en fonc­tion du temps li­mite (Tlim) conti­nu à VMA. Ce temps li­mite est dé­fi­ni par la du­rée pen­dant la­quelle un cou­reur est ca­pable de main­te­nir 100 % de sa VMA. En pra­tique, il s’agit de réa­li­ser un test de VMA puis, quelques jours plus tard, de réa­li­ser un autre test conti­nu à VMA afin d’éva­luer le temps pen­dant le­quel on peut sou­te­nir cette allure. Le temps cou­ru à VMA cor­res­pon­dra au Tlim à VMA. Une fois ce temps li­mite connu, la séance de temps li­mite à VMA pré­voit de réa­li­ser cinq ré­pé­ti­tions d’une du­rée égale à 50 % du Tlim à VMA avec une ré­cu­pé­ra­tion de même du­rée à 60 % de VMA : 5 x 50 % Tlim à VMA (ré­cup = temps d’ef­fort à 60 % de VMA).

 Exemple : vous éta­blis­sez, grâce à un test, que vous avez une VMA de 15 km/h. Une vi­tesse que vous pou­vez te­nir 14 mi­nutes. Votre séance : 5 x 7 min à 15 km/h avec ré­cu­pé­ra­tion de 7 min à 9 km/h (60 % de 15 km/h). Une séance de temps li­mite à VMA par se­maine pen­dant quatre se­maines vous per­met­tra d’amé­lio­rer aus­si bien votre VMA que votre éco­no­mie de course.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.