Contrô­lé po­si­tif

Jogging International - - Entraînement -

Le phy­sio­lo­giste du sport bri­tan­nique Sa­muele Mar­co­ra a dé­mon­tré qu’un simple chan­ge­ment d’hu­meur peut im­pac­ter les per­for­mances spor­tives, dans un sens ou dans l’autre : il a de­man­dé à des cy­clistes, tous de ni­veau équi­valent, de pé­da­ler le plus vite pos­sible sur home trai­ner. Face à cha­cun, un écran sur le­quel ap­pa­rais­saient sous forme de flashs, pour la moi­tié d’entre eux, des vi­sages joyeux et, pour l’autre moi­tié, des vi­sages tristes. Seul le sub­cons­cient pou­vait in­té­grer ces images. Ré­sul­tat : ceux ex­po­sés aux vi­sages joyeux étaient 12 % plus ef­fi­caces sur le vé­lo que ceux ex­po­sés aux vi­sages tristes.

Et je fais quoi ?

Le jour de la course ou avant d’at­ta­quer une séance com­pli­quée, don­nez un coup de boost à votre hu­meur : écou­tez votre musique fa­vo­rite, pas­sez du temps dans un en­droit apai­sant ou avec vos proches. La se­maine pré­cé­dant votre course, te­nez-vous éloi­gné des « vi­bra­tions né­ga­tives ». Bon, ok, j’ai un peu l’im­pres­sion de me trans­for­mer en gou­rou sec­taire, mais évi­ter les in­ter­ac­tions avec les per­sonnes qui vous ra­baissent ou pré­fé­rer les co­mé­dies aux films d’hor­reur (oui, ça peut vous mettre la tête à l’en­vers, ce qui n’est ja­mais sou­hai­table avant de cou­rir 42 km !) ne peut pas vous faire de mal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.