Le choix em­bar­rasse

Jogging International - - Entraînement -

Se­lon le psy­cho­logue Roy Bau­meis­ter, chaque jour, nous avons une cer­taine dose « d’éner­gie

men­tale » à dé­pen­ser. Or, de­voir faire des choix ou prendre des dé­ci­sions puise dans cette ré­serve. Pour le prou­ver, des tests ont été ef­fec­tués sur deux groupes. L’un de­vait, avant d’ac­com­plir une tâche, faire des choix : quelle cou­leur de tee-shirt por­ter, quelle marque de sham­poing ache­ter... L’autre groupe, lui, n’avait pas à prendre de dé­ci­sions en amont. Ré­sul­tat : le se­cond groupe réus­sis­sait bien mieux les tests que le pre­mier, et ce quel que soit le do­maine : en­du­rance phy­sique, ré­so­lu­tion de pro­blèmes… Les cher­cheurs en ont conclu que, même s’il s’agit de choses simples, « de­voir prendre des dé­ci­sions va vous prendre de l’éner­gie qui ne pour­ra être uti­li­sée pour les tâches à ef­fec­tuer ».

Et je fais quoi ?

La so­lu­tion la plus simple pour li­mi­ter le nombre de choix à faire dans votre pra­tique est de vous tour­ner vers un coach. Plus be­soin de pla­ni­fier vos en­traî­ne­ments, vous n’avez qu’à « éteindre » votre cer­veau et faire vos sor­ties sans vous tor­tu­rer les mé­ninges. De fa­çon en­core plus prag­ma­tique, deux jours avant votre ma­ra­thon, pré­pa­rez votre te­nue et faites votre plan de route (heure de dé­part, moyen de transport, lieu de par­king si vous ve­nez en voi­ture, achat des titres de transport en com­mun). Et pré­pa­rez votre pe­tit dé­jeu­ner la veille au soir, de sorte que, le jour J, tout soit au­to­ma­tique. Ain­si, toute votre éner­gie ne se­ra dé­pen­sée qu’à cou­rir !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.