5 idées re­çues à je­ter au pa­nier

Jogging International - - Entraînement -

Les bras­sières de sport, c’est for­cé­ment moche.

Ce qui était vrai il y a en­core quelques an­nées ne l’est plus au­jourd’hui. Cons­cientes de l’en­jeu, les marques soignent le de­si­gn de leurs pro­duits. Les mo­dèles sont dé­sor­mais at­trac­tifs… voire par­fois presque sexy, si si !

J’ai une pe­tite poi­trine, je n’ai pas be­soin de bras­sière pour cou­rir.

Ce n’est pas parce que vous af­fi­chez un royal « bon­net A » que vos seins n’ont pas be­soin de sou­tien pen­dant votre foo­ting. Quelle que soit la taille de votre poi­trine, une bras­sière ou un sou­tien-gorge de sport est re­com­man­dé.

Je viens d’ache­ter des chaus­sures, la bras­sière de sport at­ten­dra !

Un son­dage Ip­sos de 2016 ré­vèle que la bras­sière ne pointe qu’en qua­trième po­si­tion dans l’im­por­tance ac­cor­dée aux dif­fé­rents ac­ces­soires, loin der­rière les chaus­sures, le jog­ging/col­lant/short et le tee-shirt/ la veste. Pour­tant, la bras­sière de­vrait être consi­dé­rée comme aus­si im­por­tante que les chaus­sures et de­van­cer le reste du tex­tile.

Il est nor­mal d’avoir des dou­leurs aux seins en cou­rant et après avoir cou­ru.

Non, pas du tout ! Si tel est le cas, com­men­cez par chan­ger de bras­sière ou sou­tien-gorge. La taille ou le mo­dèle n’est pro­ba­ble­ment pas adap­té à votre mor­pho­lo­gie ou votre pra­tique. Si vos dou­leurs per­sistent, consul­tez un mé­de­cin.

Ache­ter une bras­sière de sport sur In­ter­net, c’est bien plus pra­tique !

Oui, c’est sûr… mais c’est aus­si le mau­vais choix as­su­ré ! Rien ne rem­place un es­sayage en règle et, si pos­sible, le con­seil d’un ven­deur ex­pert. Une bras­sière adap­tée ne doit être ni lâche, ni trop com­pres­sive. La di­ver­si­té de mo­dèles exige un test en ma­ga­sin : en­fi­lez le pro­duit, sau­tez sur place pour éprou­ver la force du main­tien, bou­gez les bras pour éva­luer le confort.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.