Pause-ca­fé

Jogging International - - Entraînement -

La ca­féine per­met une aug­men­ta­tion de la li­bé­ra­tion de do­pa­mine et de no­ra­dré­na­line, deux neu­ro­trans­met­teurs. Ré­sul­tat : une mo­ti­va­tion plus forte et un ni­veau d’at­ten­tion plus éle­vé. En outre, l’adré­na­line va aug­men­ter la li­bé­ra­tion de glu­cose par le foie, his­toire de ga­gner en­core en éner­gie. Des études (par exemple celle de 2014, me­née par le dé­par­te­ment de san­té et de sciences nu­tri­tion­nelles de l’uni­ver­si­té de Guelph, au Canada) ont mon­tré qu’une pe­tite tasse de ca­fé ser­ré ap­por­tant 80 mg de ca­féine prise une heure avant l’ef­fort boos­tait les per­for­mances de fa­çon si­gni­fi­ca­tive. At­ten­tion, ce­pen­dant, si vous cou­rez vrai­ment tard et comp­tez dor­mir dans la fou­lée (ce qui n’est, de toute fa­çon, ja­mais une bonne idée) !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.