OBS dé­voile son nou­veau ser­vice de cloud pu­blic

Le ser­vice d’OBS, Flexible En­gine, doit per­mettre à l’opé­ra­teur de concur­ren­cer les lea­ders in­ter­na­tio­naux.

Journal des Télécoms - - INTÉGRATEURS - THO­MAS PAGBE

Con­for­mé­ment à son plan plu­ri­an­nuel, Orange a fait du cloud un do­maine prio­ri­taire de crois­sance. Orange Bu­si­ness Ser­vices (OBS), la fi­liale de l’opé­ra­teur dé­diée aux en­tre­prises, vient de lan­cer son nou­veau ser­vice de cloud pu­blic, Flexible En­gine.

L’offre est pen­sée pour fa­ci­li­ter la trans­for­ma­tion nu­mé­rique des en­tre­prises clientes. La brique “cloud ex­pert ser­vice” donne à celles-ci la pos­si­bi­li­té de réa­li­ser un au­dit du pro­jet jus­qu’à sa mise en oeuvre. OBS veut éga­le­ment ai­der les en­tre­prises à gé­rer leurs ap­pli­ca­tions dans le cloud. Pour ce faire, la fi­liale de l’opé­ra­teur se pro­pose de dé­ployer des ex­perts char­gés d’ac­com­pa­gner l’en­tre­prise cliente. Cette der­nière peut éga­le­ment choi­sir de dé­lé­guer com­plè­te­ment la ges­tion de ses ap­pli­ca­tions sur le cloud à OBS.

Le ser­vice de cloud pu­blic doit per­mettre à Orange de concur­ren­cer plus ef­fi­ca­ce­ment ses ri­vaux, tant en France qu’à l’étran­ger. Des en­tre­prises comme Ama­zon, Google ou Mi­cro­soft, des lea­ders dans le seg­ment de l’in­for­ma­tique dé­ma­té­ria­li­sée, pro­posent des offres très com­pé­ti­tives face aux­quelles des ac­teurs plus mo­destes éprouvent de grandes dif­fi­cul­tés à lut­ter.

CONCUR­REN­CER AMA­ZON

Dans cette ba­taille que se livrent ces en­tre­prises, l’ac­ces­si­bi­li­té du ser­vice est l’un des en­jeux ma­jeurs, OBS l’a bien com­pris. Flexible En­gine est com­mer­cia­li­sée en France et dans le monde en­tier. Dé­ployée en France et en Asie, l’infrastructure du ser­vice de cloud pu­blic d’Orange va, dans les pro­chains mois, être dé­ployée en Eu­rope du Nord et en Amé­rique du Nord d’ici la fin de l’an­née 2017, et en Afrique à par­tir de l’an­née pro­chaine.

Pour as­seoir la lé­gi­ti­mi­té sé­cu­ri­taire de son offre, OBS cherche à ob­te­nir le la­bel sec­num­cloud dé­li­vré par l’agence na­tio­nale de la sé­cu­ri­té des sys­tèmes in­for­ma­tiques (ANSSI). Une telle cer­ti­fi­ca­tion per­met­trait à Orange de le­ver en par­tie les doutes sou­le­vés par Hua­wei, son par­te­naire tech­no­lo­gique. Le géant chi­nois est sou­vent cri­ti­qué pour sa proxi­mi­té sup­po­sée avec le pou­voir chi­nois.

oBS ajoute Flexible en­gine à son ca­ta­logue, un ser­vice de cloud pu­blic

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.