L’art de la re­prise

Keyboards Recording - - MUSICPLAY À L’ÉCOUTE - par Har­ry Co­ver

« I Heard It Th­rough The Gra­pe­vine ! »

Mar­vin Gaye, né Mar­vin Pentz Gay Jr., ré­pond à juste titre au sur­nom du Prince de la Soul. Après quelques pas­sages dans dif­fé­rents groupes (The Funk Bro­thers, The Rain­bows, The Mar­quees), il in­tègre la mai­son de disques Mo­town en 1961, en tant que bat­teur. Sa voix ré­sonne dans les stu­dios et la Mo­town dé­cide de le si­gner en tant que chan­teur en 1962. En plus de ses titres so­lo, il col­la­bore avec de nom­breux « pou­lains » Mo­town, Ma­ry Wells, Kim Wes­ton, Tam­mi Ter­rell… Il de­vient l’une des fi­gures em­blé­ma­tiques de la Mo­town avec l’al­bum What’sGoingOn en 1971. En 1967, il en­re­gistre « I Heard It Th­rough The Gra­pe­vine ». Ce titre avait dé­jà connu dif­fé­rentes ver­sions (Smo­key Ro­bin­son & The Mi­racles, Gla­dys Knight & The Pips…), mais c’est l’in­ter­pré­ta­tion de Mar­vin Gaye qui re­ce­vra une vé­ri­table re­con­nais­sance.

Hy­phen Hy­phen est un groupe fran­çais ori­gi­naire de Nice. Hy­phen Hy­phen si­gni­fie « le lien » en grec et « trait d’union » en an­glais. For­mé en 2009, le groupe est pas­sé par tous les fes­ti­vals de l’Hexa­gone et a rem­por­té une Vic­toire de la Musique en 2016. L’éner­gie et la voix de San­ta, la chan­teuse, font d’Hy­phen Hy­phen un groupe de scène in­con­tes­té. Dé­cou­vrez leur re­vi­site du titre de Mar­vin Gaye lors d’une ses­sion acous­tique de OÜI FM. www.youtube.com/watch?v=ha­jBdDM2­qdg

www.dai­ly­mo­tion.com/vi­deo/x383h5k

« Miss You »

Au mi­lieu des an­nées 70 ar­rive une dé­fer­lante sur le monde de la musique, le dis­co. Les dis­co­thèques et les ra­dios inondent leurs dan­ce­floors et leurs ondes de cette nou­velle ten­dance née aux États-Unis. L’on y en­tend Glo­ria Gay­nor, Bar­ry White, Don­na Sum­mer, Bo­ney M., Vil­lage People, et les Bee Gees ex­plosent les ventes avec La­fiè­vre­du­sa­me­di soir. Face à ce suc­cès, cer­tains ar­tistes voient un fi­lon qu’ils sou­haitent ex­ploi­ter : Rod Ste­wart (« Da Ya Think I’m Sexy »), Kiss (« I Was Made For Lo­vin’ You »), Blon­die (« Heart Of Glass »)… et les Rol­ling Stones avec « Miss You ». Au creux de la vague à cette époque, ce se­ra un vé­ri­table re­nou­veau pour leur car­rière et… voir Jag­ger se dan­di­ner et Keith Ri­chards se dé­han­cher sur un tem­po dis­co vaut le dé­tour.

C’est un vé­ri­table clin d’oeil qu’Et­ta James, grande dame du blues (six Gram­my Awards et 17 Blues Mu­sic Awards), fait aux Rol­ling Stones en re­pre­nant ce titre aux ac­cents blues. Le blues ne fait-il pas par­tie des ra­cines re­ven­di­quées par les Glim­mer Twins ?

www.youtube.com/watch?v=hic-dnps6MU www.youtube.com/watch?v=ZMT4mwvAIWQ

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.