Slate + Ash Au­ras Tex­tures so­nores en mou­ve­ment

Au­ras est une banque de tex­tures so­nores ex­pé­ri­men­tales is­sues de sources acous­tiques et élec­tro­niques au for­mat Kon­takt, com­pa­tible MPE. Ce pro­jet est le troi­sième de Slate + Ash, une so­cié­té de Bris­tol as­so­ciant les com­po­si­teurs et sound de­si­gners Will

Keyboards Recording - - TESTS SAMPLEMAKERS - par Pierre Es­tève

Au­ras se concentre sur des tex­tures et des rythmes abs­traits et im­pres­sion­nistes, in­fluen­cés par les styles de com­po­si­teurs et d’ar­tistes qui brouillent les fron­tières entre le de­si­gn so­nore, l’or­ches­tra­tion et la musique. Par­mi les ré­fé­rences, ci­tons John Lu­ther Adams, Ben Frost, In­gram Mar­shall, Tim He­cker, Ian William Craig, Ma­chi­ne­drum et William Ba­sins­ki. Un po­si­tion­ne­ment fort qui se dé­marque de nombre de pro­duc­teurs.

Au­ras oc­cupe un peu moins de 9 Go en Loss­less et né­ces­site la ver­sion com­plète de Kon­takt (5.6.5 ou su­pé­rieure). Comme cette banque so­nore a été pen­sée pour être « sculp­tée » par des ins­tru­ments et des contrô­leurs in­té­grant la tech­no­lo­gie MPE (MI­DI Po­ly­pho­nic Ex­pres­sion), tels les Sea­board ou Blocks de Ro­li, pour en ti­rer le meilleur il faut dis­po­ser d’un or­di­na­teur as­sez puis­sant et ca­pable de gé­rer la quan­ti­té d’in­for­ma­tions et de trai­te­ment CPU as­so­ciés. On peut bien en­ten­du pro­fi­ter d’Au­ras en mo­di­fiant les pa­ra­mètres avec n’im­porte quel contrô­leur tra­di­tion­nel pour­vu de sli­ders, po­tards, cap­teur de souffle, etc. D’ailleurs à ce su­jet, Si­mon Ash­down nous a pré­ci­sé que la mise à jour 1.1 dis­po­nible dans un peu plus d’un mois (nous avons tes­té la 1.0) em­bar­que­rait, entre autres nou­veau­tés, des pre­sets spé­ci­fi­que­ment des­ti­nés aux deux types de contrô­leurs (MPE et non MPE).

La banque se di­vise en deux par­ties, Au­ras et Co­lours. La sec­tion Au­ras de la bi­blio­thèque contient plus de soixante ins­tru­ments en .nkm per­met­tant de jouer sur les layers et les ef­fets qui in­ter­agissent avec les com­mandes ges­tuelles mul­ti­di­men­sion­nelles du Sea­board ou peuvent être map­pés aux bou­tons et cur­seurs de tout contrô­leur MI­DI en­voyant des CC. En MPE, pour une ex­pres­si­vi­té ac­crue, ces patchs sont mo­du­lés note par note, en uti­li­sant les Slide (Up/Down), Press (Key Pres­sure), Glide (Left/Right) et Strike (Ve­lo­ci­ty).

Co­lours

Avec plus de cent patchs, l’en­vi­ron­ne­ment Co­lours pro­pose à l’uti­li­sa­teur de fa­çon­ner ses propres layers à par­tir du ma­té­riel source d’Au­ras. Ces ins­tru­ments, eux aus­si des . nkm, sont re­grou­pés dans des dos­siers thé­ma­tiques : Bo­wed, Noise + Tex­ture, Or­ga­nic + Acous­tic, Pads, Synth, Wa­ve­forms et S+A Patches, une sé­lec­tion des pro­duc­teurs.

La cap­ta­tion so­nore est concen­trée sur l’in­ter­pré­ta­tion et le mou­ve­ment dans des mo­ments mu­si­caux plu­tôt que sur le deep sam­pling chi­rur­gi­cal. On trouve ain­si des cordes, des syn­thés, des vents, des per­cus­sions, du field re­cor­ding pour créer des pay­sages so­nores évo­lu­tifs, sou­vent doux et fra­giles, mais tou­jours vi­vants. L’in­ter­face uti­li­sa­teur de Co­lours (fi­gure 1), bien que dif­fé­rente de celle d’Au­ras, re­prend son as­pect mi­ni­ma­liste (avec une po­lice un peu trop pe­tite et pas as­sez contras­tée pour jouer en live). Elle per­met de mo­di­fier l’en­semble des pa­ra­mètres de chaque couche afin d’ajus­ter le son à son goût. Par une ma­trice de mo­du­la­tion, on af­fecte divers ef­fets et pa­ra­mètres au contrô­leur multi-touch, aux bou­tons et aux cur­seurs d’un Sea­board, d’un contrô­leur MI­DI, ou à l’un des deux LFO in­ternes.

On trouve aus­si un ar­pé­gia­teur, deux en­ve­loppes (Amp et Fil­ter) et un me­nu à deux pages pour ré­gler divers pa­ra­mètres comme l’am­pli­tude du bend, la lar­geur sté­réo, le pan aléa­toire, le choix des am­biances (Close, Room, Hall, Ca­the­dral, Space).

De beaux pay­sages au­dio

Il est ré­jouis­sant de dé­cou­vrir de nou­veaux ta­lents qui osent in­no­ver comme le duo Slate + Ash. Non seule­ment Au­ras pro­pose de su­perbes so­no­ri­tés, mais le fait de pen­ser dès le dé­part ces patchs pour des contrô­leurs MPE, eux aus­si in­no­vants, et par na­ture très ex­pres­sifs, montre que nous sommes en pré­sence de créa­teurs en phase avec leur temps. À nous donc de les sou­te­nir en ache­tant et fai­sant connaître Au­ras et les autres banques de Slate + Ash !

1 Sound pain­ting avec Co­lours.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.