Tout pour leur bu­reau de poste

L'Écho Républicain - - Chartres -

Les usa­gers du bu­reau de poste de La Ma­de­leine cherchent des so­lu­tions pour se faire en­tendre et sau­ver leur gui­chet. Beau­lieu : « Trois heures et de­mie d’ou­ver­ture par jour, avec deux agents, ce se­ra l’en­fer. Il passe en moyenne 150 per­sonnes par jour au bu­reau de La Ma­de­leine. Les clients vont de­voir at­tendre de­hors. » Le co­mi­té conteste la baisse d’ac­ti­vi­té du bu­reau de La Ma­de­leine, avan­cée par La Poste et pré­cise : « Si le bu­reau n’ouvre qu’à mi­temps, il y au­ra ef­fec­ti­ve­ment une baisse d’ac­ti­vi­té, qui risque d’en­traî­ner sa fer­me­ture dans les deux ans. » Le co­mi­té d’usa­gers en­vi­sage de prendre part à la ma­ni­fes­ta­tion de sou­tien à la fonc­tion pu­blique du mar­di 22 mai. Ses membres en­vi­sagent même d’al­ler dé­po­ser un cour­rier à la di­rec­tion de La Poste, à Chartres. Le dé­fi­lé des com­mer­çants de la rue du So­leil-d’Or a lieu ce ven­dre­di, à par­tir de 19 h 30, place des Halles. plu­sieurs ani­ma­tions sont pré­vues. Un Li­vePain­ting d’une du­rée de vingt mi­nutes ou­vri­ra la soi­rée, avant le dé­but du dé­fi­lé, construit au­tour des mo­dèles et réa­li­sa­tions de com­mer­çants de la rue : Serge Blan­co, ELSA Lin­ge­rie, Ga­rance Prep­py et Ten­dance Coif­fure.

Prêt-à-por­ter, op­tique et coif­fure

Les mo­dèles dé­fi­le­ront en por­tant des ar­ticles de prêt­à­por­ter, homme et femme, d’op­tique et des coif­fures ar­tis­tiques. À l’oc­ca­sion de ce ren­dez­vous, les com­mer­çants du So­leil­d’Or fe­ront noc­turne et un cock­tail se­ra of­fert aux clients et spec­ta­teurs. Flo­rian, com­mer­çant et res­pon­sable ré­fé­rent du dé­fi­lé, ex­plique : « On in­vite tous les spec­ta­teurs et spec­ta­trices à ve­nir dé­cou­vrir nos col­lec­tions dans nos bou­tiques. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.