8 mil­lions d’eu­ros es­pé­rés pour la mise en sé­cu­ri­té de la RN 10

L'Écho Républicain - - Du Rail À La Route - Frédéric Levent fre­de­ric.levent@cen­tre­france.com

La mi­nistre des Trans­ports, Éli­sa­beth Borne, s’est ren­due, hier après-mi­di, à Bou­ville. Elle a par­ti­ci­pé pen­dant 45 min à une réunion consa­crée à la RN 10 avec des élus du Pays du­nois.

Le dé­pu­té (Li­ber­tés et Ter­ri­toires) Phi­lippe Vi­gier a rap­pe­lé que la RN 10 est un axe « très ac­ci­den­to­gène » : « Quatre points noirs ont été iden­ti­fiés par l’an­cien mi­nistre des Trans­ports, Do­mi­nique Bus­se­reau, à Mar­boué, La Cha­pelle­du­noyer, Bou­ville, et l’en­trée sud de Cloyes­les­trois­ri­vières. Les études ne sont pas ter­mi­nées mais on ne peut plus at­tendre. Il y a eu trop de morts et les maires sont in­quiets. »

Ces maires sont aus­si « des gens rai­son­nables ». « Nous ne de­man­dons pas une nou­velle au­to­route mais il faut réa­li­ser des tra­vaux de sé­cu­ri­té et ne pas lais­ser par­tir l’ar­gent pré­vu dans le contrat de plan État­ré­gion », ajoute Phi­lippe Vi­gier.

« Il faut agir sur tous les plans »

Après avoir écou­té les élus, la mi­nistre des Trans­ports s’est dite consciente que la RN 10 est « un axe très struc­tu­rant avec un ni­veau d’ac­ci­den­ta­li­té qui n’est pas ac­cep­table et qui est pré­oc­cu­pant. »

Elle a as­su­ré que « les ré­ponses ne se­ront pas in­ven­tées dans des bu­reaux pa­ri­siens ». « On a dé­jà fait des études avec des stan­dards et des règles hy­per­ri­gides. Il faut agir sur tous les plans et la dé­marche de réunions avec les élus lo­caux, en­ga­gée par le dé­pu­té Phi­lippe Vi­gier et por­tée par la pré­fète d’eure­et­loir est très im­por­tante. »

Éli­sa­beth Borne sou­haite « une ré­flexion sur la ques­tion de la vi­tesse mais aus­si faire de la sen­si­bi­li­sa­tion ». « Nous de­vons uti­li­ser au mieux les cré­dits pré­vus dans le contrat de plan État­ré­gion. Plus de 8 mil­lions d’eu­ros pour­raient être re­dé­ployés pour des amé­na­ge­ments adap­tés aux réa­li­tés du ter­rain. »

Une an­nonce qui a lais­sé les élus du­bi­ta­tifs. Ils at­tendent main­te­nant le diagnostic glo­bal sur la mise en sé­cu­ri­té de la RN 10 qui est « presque bou­clé » et qui de­vrait être an­non­cé avant la fin de l’an­née. ■

PHOTO : QUENTIN REIX

RÉUNION. La mi­nistre des Trans­ports, Éli­sa­beth Borne, a échan­gé, hier après-mi­di, à Bou­ville, avec des élus du Pays du­nois sur l’amé­na­ge­ment et la sé­cu­ri­sa­tion de la RN 10.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.