Po­cket Of­fice Chartres : un concept de pé­pi­nière pri­vée

Douze mo­dules d’ac­cueil de por­teurs de pro­jets et de TPE ont ou­vert sur le Jar­din d’en­tre­prises

L'Écho Républicain - - Vie D'endr’enptrrieseprise - Ah­med Tagh­za Twit­ter : @Ah­med­tagh­za

À 67 ans, Jacques La­vigne est de­ve­nu en­tre­pre­neur en ser­vices après une longue car­rière d’in­dus­triel dans les élas­to­mères. Il a créé le concept de Po­cket Of­fice Chartres au sein du Jar­din d’en­tre­prises.

Il a fait d’un han­di­cap une nou­velle offre im­mo­bi­lière pour les pe­tites en­tre­prises de l’ag­glo­mé­ra­tion char­traine. Jacques La­vigne avait re­ven­du, en dé­cembre 2016, son en­tre­prise Pro­dex, fa­bri­cant de pro­fi­lés élas­to­mères, pro­fi­lés en ca­ou­tchouc ther­mo­plas­tique et joints en ca­ou­tchouc sur­me­sure et sur plans à Chartres.

30 ou 37 m2

Ne sou­hai­tant pas quit­ter le ter­ri­toire de Chartres Mé­tro­pole, il a pré­fé­ré se lan­cer dans un nou­veau pro­jet. Et le manque de pe­tits bu­reaux à louer pour les nou­veaux en­tre­pre­neurs al­lait lui don­ner la clé de son nou­veau pro­jet.

Trois ans plus tard, le concept est sor­ti de terre sur la zone du Jar­din d’en­tre­prises à Gel­lain­ville. Po­cket Of­fice Chartres a été inau­gu­ré, en fin d’an­ née, par Jacques La­vigne et plu­sieurs per­son­na­li­tés de l’ag­glo­mé­ra­tion. « C’est une zone d’ac­cueil des chefs d’en­tre­prise avec toutes les com­mo­di­tés à des prix concur­ren­tiels. Sur notre ter­rain de 4.200 m², nous avons construit douze mo­dules, de 30 à 37 m² des­ti­nés aux TPE, VRP et com­mer­ciaux non sé­den­taires. Les bu­reaux à louer sont meu­blés et in­dé­pen­dants. La du­rée de lo­ca­tion est de mi­ni­mum trois mois, toutes pres­ta­tions in­cluses mais on peut an­nu­ler le bail tous les quinze jours », confie le créa­teur de l’en­tre­prise.

Po­cket Of­fice Chartres pro­pose ses bu­reaux avec ter­rasse pri­va­tive, fibre op­tique, kit­che­nette, sa­ni­taires, un es­pace d’ac­cueil, un bu­reau fer­mé, un ac­cès open Wi­fi sur l’en­semble du site, deux places de par­king dans un en­vi­ron­ne­ment clos et sé­cu­ri­sé. L’ac­cès est pré­vu pour les per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite. Le mo­bi­lier est four­ni. « L’en­tre­pre­neur peut prendre pos­ses­sion des lieux et en­ta­mer son tra­vail im­mé­dia­te­ment », as­sure Jacques La­vigne. Le loyer men­suel, tout in­clus, est de 687,50 € hors taxes pour les mo­dules de 30 m² et de 848 € hors taxes pour les bun­ga­lows de 37 m².

L’in­ves­tis­se­ment glo­bal au­tour de ce pro­jet no­va­teur a été de 1,3 mil­lion d’eu­ros. « Nous sommes deux as­so­ciés dans cette aven­ture. Notre ob­jec­tif est aus­si de par­ti­ci­per au dé­ve­lop­pe­ment de la plus im­por­tante zone in­dus­trielle d’eure­et­loir en fa­vo­ri­sant l’ins­tal­la­tion des jeunes en­tre­pre­neurs et por­teurs de pro­jets aux cô­tés des grands groupes et in­dus­triels », confie le pa­tron qui lance la construc­tion de douze mo­dules sup­plé­men­taires. ■

La construc­tion de douze mo­dules sup­plé­men­taires est lan­cée

EX­PÉ­RIENCE. Jacques La­vigne a une longue car­rière d’in­dus­triel dans les élas­to­mères.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.