Le pri­meur de la rue Gi­ro­det a fer­mé

L'Éclaireur du Gâtinais (Loiret) - - A La Une - JEAN-LOUIS MA­CÉ

Pa­trick De­la­veau, le gé­rant du pri­meur de la rue Gi­ro­det, a dû fer­mer dé­fi­ni­ti­ve­ment les portes de sa bou­tique, ven­dre­di soir. Il s’es­time vic­time des gi­lets jaunes.

« Les gens ne viennent plus en centre­ville, et mon stock à moi, c’est du vi­vant. Une sa­lade ou une to­mate, quand elle n’est plus bonne, on doit la je­ter », ex­plique le com­mer­çant.

Après trois se­maines de blo­cage, puis de fil­trage de l’ag­glo­mé­ra­tion, la tré­so­re­rie du com­mer­çant n’a pas pu suivre. « C’était im­pos­sible de te­nir. J’ai com­men­cé il y a huit mois de ça. J’ai bien tra­vaillé jus­qu’au mois d’août, puis en sep­tembre et oc­tobre, j’ai res­sen­ti une baisse. Mais de­puis no­vembre et le mou­ve­ment des gi­lets jaunes, c’était ca­tas­tro­phique. Je n’ai pas les reins as­sez so­lides pour conti­nuer. »

Avec un loyer im­por­tant, des charges in­com­pres­sibles et une dé­ser­tion de sa clien­tèle, Pa­trick De­la­veau a dû mettre la clé sous la porte. « J’avais des clients qui ve­naient de Chuelles, Nar­gis, Fer­rières ou Mont­cres­son. Je ne les ai pas vus de­puis trois se­maines. »

Pa­trick De­la­veau a fer­mé son ma­ga­sin pri­meur ven­dre­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.