320 emplois en sur­sis ?

L'Éclaireur du Gâtinais (Loiret) - - Montargis - JEAN-MARC THI­BAULT

Le com­bat pour main­te­nir les emplois de l’usine Ibi­den à Courtenay s’est tra­duit par une concer­ta­tion ministérielle avec les par­le­men­taires et élus de toutes les col­lec­ti­vi­tés lo­cales.

◗ « Nous al­lons es­sayer d’ob­te­nir du groupe ja­po­nais Ibi­den qu’il main­tienne l’ou­til de tra­vail en l’état avec le maxi­mum voire la to­ta­li­té des sa­la­riés à Courtenay ». Ain­si ré­sume Jean­Pierre Sueur les tra­vaux en­tre­pris avec plu­sieurs élus et l’as­sis­tance de l’État.

Après contacts avec le Pre­mier mi­nistre et l’am­bas­sa­deur de France au Ja­pon, ce sé­na­teur du Loi­ret est à l’ini­tia­tive d’une réunion qui s’est te­nue jeu­di der­nier au mi­nis­tère des Fi­nances, à Ber­cy.

« En cas de ces­sion de l’usine (NDLR : deux re­pre­neurs po­ten­tiels sont évo­qués), nous avons ren­du très at­ten­tifs le mi­nis­tère et le dé­lé­gué in­ter­mi­nis­té­riel, M. Flo­ris, au fait que ça ne pou­vait pas être n’im­porte quoi », in­siste M. Sueur (PS), en to­tale har­mo­nie avec Jean­Pierre Door, dé­pu­té Les Ré­pu­bli­cains. « Il faut d’abord que toute ces­sion soit cré­dible fi­nan­ciè­re­ment et en termes d’emplois, mais sur­tout en termes d’ac­ti­vi­tés ».

En l’oc­cur­rence, les par­le­men­taires pri­vi­lé­gient le main­tien d’une ac­ti­vi­té dans le do­maine de l’au­to­mo­bile, écar­tant la so­lu­tion d’une en­tre­prise de lo­gis­tique, beau­coup moins pour­voyeuse d’emplois.

En­fin, l’is­sue la moins sou­hai­table serait la sup­pres­sion de postes ou le dé­pla­ce­ment de l’usine. « Nous se­rions alors très at­ten­tifs à ce qu’il y ait un Plan de sau­ve­garde de l’em­ploi (PSE) do­té des meilleures fi­nances pos­sibles en termes de re­ve­nus, de re­clas­se­ment et de for­ma­tions », rap­porte M. Sueur.

Les di­ri­geants d’Ibi­den ren­con­trés

Ce mes­sage a été dé­li­vré col­lé­gia­le­ment (*) à MM. Flo­ris et Marc Gli­ta, dé­lé­gué in­ter­mi­nis­té­riel ad­joint aux re­struc­tu­ra­tions d’entreprises.

« Mon­sieur in­dus­trie » du gou­ver­ne­ment, JeanPierre Flo­ris va lui­même se rendre à Courtenay pour « re­gar­der de très près » les lignes de pro­duc­tion. Par ailleurs, lun­di, les émis­saires de l’État ont ren­con­tré les di­ri­geants d’Ibi­den au ni­veau in­ter­na­tio­nal… À suivre donc.

Deux re­pré­sen­tants des sa­la­riés d’Ibi­den (à gauche) ont été as­so­ciés à la réunion des élus avec les re­pré­sen­tants du mi­nis­tère des Fi­nances, au­près des par­le­men­taires et élus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.