Ag­glo : en­fin une borne élec­trique de re­charge !

L'Éclaireur du Gâtinais (Loiret) - - La Une - JEAN-LOUIS MACÉ

An­non­cée de­puis deux ans par l’Ag­glo­mé­ra­tion, la mise en chan­tier de vingt bornes de re­charge de voi­tures élec­triques peine à se mettre en place. Dans ce contexte, Che­vil­lon-sur-Huillard fait fi­gure tou­te­fois de com­mune pi­lote et de por­teé­ten­dard.

◗ Ins­tal­lée il y a dix mois au mo­ment du ré­amé­na­ge­ment du centre­bourg du vil­lage, la borne fait au­jourd’hui la joie des ha­bi­tants du vil­lage qui ont fait le choix d’une voi­ture propre. « Après que je l’ai pro­po­sé au con­seil mu­ni­ci­pal, des gens sont ve­nus me voir pour sa­voir où nous al­lions l’ins­tal­ler », se sou­vient Ch­ris­tian Bou­rillon, le maire de Che­vil­lon. « Du coup, ils ont op­té pour ce genre de voi­ture. C’est une vraie réus­site pour nous. C’est la preuve que les po­li­tiques pu­bliques collent au plus près des pré­oc­cu­pa­tions de nos conci­toyens. »

Au fi­nal, l’ins­tal­la­tion s’est faite très vite. « Nous re­fai­sions le par­king de l’église. C’était le mo­ment idéal pour le faire », ex­plique Ch­ris­tian Bou­rillon, qui est al­lé voir le pré­si­ dent de l’Ag­glo­mé­ra­tion de l’époque, Jean­Pierre Door, pour sol­li­ci­ter de lui le fi­nan­ce­ment de la borne. « Nous, nous en­ga­gions à payer les tra­vaux de gé­nie ci­vil pour l’ins­tal­ler et ame­ner l’éner­gie. Ça nous a coû­té un peu plus de 200 € pour ame­ner le four­reau et la ligne. »

Fa­vo­ri­ser les dé­pla­ce­ments do­mi­cile-tra­vail

Au fi­nal, l’ins­tal­la­tion de cette borne au mi­lieu du vil­lage a été dé­ter­mi­nante. Des voi­tures viennent cha­ que jour re­char­ger leurs bat­te­ries, le temps d’une heure ou deux, et sur­tout à la nuit pour pou­voir re­par­tir le len­de­main au tra­vail. « Ce sont pour la plu­part des gens qui font l’al­ler­re­tour vers Mon­tar­gis. Pour eux, c’est l’idéal et ce­la cor­res­pond exacte­ ment à ce que nous sou­hai­tions en­cou­ra­ger : les dé­pla­ce­ments do­mi­ci­le­tra­vail au quo­ti­dien, fa­ci­li­ter la mo­bi­li­té ru­rale avec une éner­gie propre », ex­plique le maire. « Du coup, les autres maires de l’Ag­glo sont très in­té­res­sés de sa­voir com­ment ça se passe. »

En ins­tal­lant la borne au fond du par­king de l’église, à deux pas de l’au­berge du vil­lage, la mu­ni­ci­pa­li­té a éga­le­ment fait un choix stra­té­gique. L’idée, c’est de per­mettre aux gens d’al­ler man­ger au res­tau­rant tan­dis que leur voi­ture est en charge, de faire ain­si d’une pierre deux coups, de rendre un ser­vice aux conduc­teurs tout en fa­vo­ri­sant le com­merce lo­cal.

Re­char­gée en une grosse de­mi-heure

Équi­pée de deux points de re­charge ra­pides, la borne per­met de re­char­ger à 80 % en une grosse de­mi­heure. L’idéal. D’au­tant plus pra­tique qu’au­jourd’hui, la re­charge est en­tiè­re­ment gra­tuite. Elle ne se­ra ren­due payante que dans quelques mois quand les autres bornes de l’Ag­glo­mé­ra­tion se­ront à leur tour ins­tal­lée et qu’un sys­tème de paie­ment co­hé­rent se­ra ins­tau­ré. « En gros, ça coûte 1,50 € la re­charge. » De quoi in­ci­ter les gens à chan­ger leur vieux die­sel pour l’élec­trique.

Ins­tal­lée par Inéo, près de l’église et de l’au­berge, la borne est équi­pée de deux re­charges ra­pides.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.