De l’aide pour sor­tir plus tôt

L'Éclaireur du Gâtinais (Loiret) - - En Gâtinais -

Lorsque ma­man est en bonne san­té et son en­fant aus­si, rien ne s’op­pose à leur re­tour à la mai­son le 3e jour. Pour qu’il y ait tout de même un sui­vi et des conseils, l’as­su­rance-ma­la­die prend en charge la vi­site de sages-femmes à do­mi­cile. Ce dis­po­si­tif est nom­mé « Pra­do ». Un ré­fé­rent Pra­do passe chaque jour à la ma­ter­ni­té pour voir qui y est éli­gible, ce qui était le cas d’en­vi­ron 900 femmes l’an pas­sé. « À pré­sent, il se­rait in­té­res­sant de sa­voir si, à leur re­tour, le temps d’al­lai­te­ment se pour­suit », consi­dère Ch­ris­tine Bar­nault, sage-femme, « sa­chant que l’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale de la san­té pré­co­nise 6 mois d’al­lai­te­ment ex­clu­sif ». « Nous sommes en train de tis­ser un vrai ré­seau ville-hô­pi­tal », se ré­jouit Mme Cri­ton.

Pra­do s’adresse aux pa­tients de tous les ser­vices.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.