« Le­to »

L'Éclaireur du Gâtinais (Loiret) - - Spectacles / Loisirs -

Cette se­maine, à l’Al­ti­ci­né de

Mon­tar­gis, les Cra­més de la bo­bine pro­posent Le­to , un film de Ki­rill Se­re­bren­ni­kov sor­ti en dé­cembre.

Le­nin­grad. Un été du dé­but des an­nées 80. En amont de la Pe­res­troï­ka, les disques de

Lou Reed et de Da­vid Bo­wie s’échangent en contre­bande, et une scène rock émerge.

Mike et sa femme la belle Na­ta­cha ren­contrent le jeune Vik­tor Tsoï. En­tou­rés d’une nou­velle gé­né­ra­tion de mu­si­ciens, ils vont chan­ger le cours du rock’n’roll en Union so­vié­tique.

Ki­rill Se­re­bren­ni­kov est le réa­li­sa­teur du film Le Dis­ciple, pro­gram­mé par les Cra­més en jan­vier 2017, il nous re­vient avec Le­to, pré­sen­té à Cannes en l’ab­sence de son au­teur : il est as­si­gné à ré­si­dence et ne peut quit­ter la Rus­sie. C’est pen­dant le tour­nage de ce film, consa­cré aux dé­buts du rock un­der­ground en Union so­vié­tique, que Ki­rill Se­re­bren­ni­kov a été ar­rê­té en août 2017. Son mon­tage se­ra ache­vé à dis­tance. À Cannes, quelques mots ont été lus en son nom : « J’ai fait ce film, à la fois pour et à pro­pos d’une gé­né­ra­tion qui consi­dère la li­ber­té comme un choix per­son­nel et le seul choix pos­sible. »

Ce film his­to­rique, po­li­tique, vé­ri­table ode à la jeu­nesse, vi­vi­fiante et élec­tri­sante, nous gagne peu à peu. Dans un noir et blanc somp­tueux, le film chante le dé­sir de li­ber­té en nous fai­sant par­ta­ger l’in­sou­ciance d’une jeu­nesse so­vié­tique fas­ci­née par le rock oc­ci­den­tal sous un ré­gime qui ne tient guère à la lais­ser s’épa­nouir.

Soi­rée dé­bat mar­di 15 jan­vier à 20 h 30. Autres séances : voir en pages ci­né­ma.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.