Quelle ges­tion pour notre ter­ri­toire ?

L'Éclaireur du Gâtinais (Loiret) - - Château-renard - V. R.

Ré­cem­ment était pré­sen­té aux élus lo­caux, le diag­nos­tic du PLUi-H (Plan lo­cal d’ur­ba­nisme in­ter­com­mu­nal et de l’ha­bi­tat) cou­vrant le ter­ri­toire de la 3CBO. Il a été éta­bli après bien des réunions de consul­ta­tion entre élus et ha­bi­tants.

◗ Le Plan lo­cal d’ur­ba­nisme in­ter­com­mu­nal ré­sulte de la fu­sion de deux do­cu­ments : le Plan lo­cal d’ur­ba­nisme in­ter­com­mu­nal et le Pro­gramme lo­cal de l’ha­bi­tat. Il s’agit d’un ou­til dé­dié à l’amé­na­ge­ment qui est ré­gi par le Code de l’ur­ba­nisme et per­met de « pla­ni­fier » l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire de ma­nière co­hé­rente, pour ré­pondre aux be­soins des ha­bi­tants.

Près de 1.250 lo­ge­ments sont va­cants

Ob­jec­tifs : per­mettre le dé­ve­lop­pe­ment lo­cal tout en res­pec­tant l’en­vi­ron­ne­ment. Le PLU per­met éga­le­ment de ga­ran­tir une ges­tion éco­nome des sols et de lut­ter contre l’étale­ ment ur­bain.

Scru­té de près, l’ha­bi­tat af­fiche un taux de va­cance (non­oc­cu­pa­tion des lo­ge­ments) su­pé­rieur à 10 % soit près de 1.250 lo­ge­ments va­cants, sa­chant que le parc de lo­ge­ments est com­po­sé à 92 % de mai­sons in­di­vi­duelles de 4 pièces et plus, de bâ­ti as­sez an­cien (26 % avant 1920 et 45 % avant 1945).

Le sud­sud­est du ter­ri­toire est le per­dant face au nord­nord­est qui pro­fite de la trans­for­ma­tion des ré­si­dences se­con­daires en ré­si­dences prin­ci­pales, géo­gra­phi­que­ment plus proches de l’ag­glo­mé­ra­tion mon­tar­goise et de l’Ile­de­France, vec­trice d’em­plois.

Il res­sort du diag­nos­tic un scé­na­rio de co­hé­rence ter­ri­to­riale éta­lé sur la pé­riode de 2016­2026 qui vise 287 ha­bi­tants sup­plé­men­taires pour Cour­te­nay, 159 pour Châ­teau­Re­nard, 446 pour les com­munes dites sous­pres­sion au vu du nombre d’ha­bi­tants éle­vé par rap­port aux in­fra­struc­tures pré­sentes et 193 ha­bi­tants sup­plé­men­taires pour les autres com­ munes. Voi­là qui im­plique de créer ou ré­no­ver (à terme) 128 lo­ge­ments en plus pour Cour­te­nay, 209 pour Châ­teau­Re­nard, 173 pour les com­munes « sous pres­sion » et 154 pour les autres com­munes.

Dans les villes et vil­lages, il va donc fal­loir ré­ha­bi­li­ ter ou ré­no­ver des ha­bi­ta­tions en les adap­tant aux per­sonnes âgées mais éga­le­ment pro­duire des lo­ge­ments col­lec­tifs pour les pe­tits mé­nages. Ce qui veut dire lo­ge­ments so­ciaux, en pri­vi­lé­giant les ac­qui­si­tions de lo­ge­ments va­cants dans les centres bourgs pour pré­ser­ver le cadre de vie et les pay­sages.

Des lo­ge­ments so­ciaux qui ont un coût et dont la plu­part des com­munes ne sou­haitent pas voir le dé­ve­lop­pe­ment chez eux. Pour Châ­teau­Re­nard, ce sont 6 lo­ge­ments so­ciaux par an qui sont pré­co­ni­sés et 10 pour Cour­te­nay.

La lutte contre l’éta­le­ment ur­bain, vou­lue par le PLUi­H, passe éga­le­ment par la re­qua­li­fi­ca­tion des friches ur­baines et la mo­dé­ra­tion de la consom­ma­tion de l’es­pace. Les pro­prié­taires de lo­ge­ments va­cants pour­raient être sol­li­ci­tés pour soit ré­no­ver, soit louer ou vendre leurs biens : le but, trou­ver une juste me­sure au dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et tou­ris­tique en lut­tant contre l’éta­le­ment ur­bain au dé­tri­ment du cadre de vie et des pay­sages qui font par­tie des atouts tou­ris­tiques lo­caux Un juste équi­libre pas tou­jours fa­cile à trou­ver.

Éta­blir une co­hé­rence ter­ri­to­riale

A l’écoute des pré­co­ni­sa­tions du Plan lo­cal d’ur­ba­nisme in­ter­com­mu­nal et de l’ha­bi­tat.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.