PO­KER MENTEUR

An­non­cé proche du PSG de­puis deux jours par des mé­dias bré­si­liens et es­pa­gnols, Ney­mar a pas­sé sa jour­née de re­pos hier avec ses amis sur un yacht, près de l’île de For­men­te­ra, au sud d ʼ Ibi­za. La star du Bar­ça se trouve au centre d’une lutte d’in­fluence

L'Équipe - - LA UNE - AR­NAUD HERMANT ( avec D. D. et J. Ba.)

MIAMI ( FLO­RIDE) – Après Ney­mar 2016, voi­ci Ney­mar 2017. En né­go­cia­tions très avan­cées l’été der­nier avec le Pa­ris- SG, l'at­ta­quant bré­si­lien du FCBar­ce­lone ( 25 ans, sous contrat jus­qu'en 2021) est re­ve­nu de ma­nière fra­cas­sante dans l’ac­tua­li­té du club pa­ri­sien, ces deux der­niers jours. De­puis lun­di, plu­sieurs mé­dias es­pa­gnols, le jour­nal ca­ta­lan Sport en tête, re­layés hier par cer­tains de leurs confrères bré­si­liens, en­voient Ney­mar à Pa­ris dans les pro­chains jours ou pro­chaines se­maines. Pour la chaîne de té­lé­vi­sion bré­si­lienne Esporte In­te­ra­ti­vo, un ac­cord entre le joueur et le PSG au­rait même été trou­vé et l’an­cien joueur de San­tos se­rait Pa­ri­sien dé­but août, après la tour­née amé­ri­caine du Bar­ça, qui dé­bute de­main. Ces der­nières heures, le flot d’in­for­ma­tions au­tour de Ney­mar est de­ve­nu in­ces­sant.

Dans cette af­faire, dif­fé­rents pro­ta­go­nistes, dont des proches du ca­pi­taine de la Se­le­çao, semblent jouer des par­ti­tions dis­tinctes, avec des in­té­rêts et des ob­jec­tifs par­fois contra­dic­toires, une lutte d'in­fluence que nous dé­cryp­tons par ailleurs et qui per­met de mieux ap­pré­hen­der le buzz de ce dé­but de se­maine. Au sein même de l’en­tou­rage de Ney­mar, il apparaît que cer­tains ver­raient d’un bon oeil qu’il quitte la Ca­ta­logne, où la pré­sence tu­té­laire de Mes­si lui fait en­core de l’ombre. D’autres, en re­vanche, le poussent plu­tôt à res­ter… Le 21 oc­tobre der­nier, le Bré­si­lien a si­gné une pro­lon­ga­tion de contrat avec le Bar­ça jus­qu'en 2021. Pour­tant, enEs­pagne, cer­taines sources prêtent au père de Ney­mar, qui gère ses in­té­rêts, la vo­lon­té d'ob­te­nir de meilleures condi­tions pour son fils, alors que Lio­nel Mes­si a pro­lon­gé à son tour, son contrat, le 5 juillet, avec une prime à la si­gna­ture de 50 M€, se­lon la presse ca­ta­lane.

Chez les di­ri­geants blau­gra­na, le dis­cours est clair, en pu­blic du moins. « Je peux as­su­rer à 200 % que Ney­mar ne part pas » , a ré­agi, hier, l'un des vice- pré­si­dents du club, Jor­di Mestre. Se­lon cer­taines sources ca­ta­lanes, le club se­rait pour­tant au cou­rant du « ma­laise » de son joueur, se­lon les termes em­ployés par Sport lun­di.

Une opé­ra­tion d’en­vi­ron 500 M€

Une réa­li­té : Ney­mar Ju­nior plaît au PSG et à ses pro­prié­taires qa­ta­riens. Et ce­la ne date pas d’il y a deux jours. Dans ce genre de si­tua­tion, les deux par­ties res­tent en contact, si ce n’est per­ma­nent, du moins très ré­gu­lier, même en de­hors de l’ac­tua­li­té des mer­ca­tos. Ne se­rait- ce que pour connaître l’évo­lu­tion de l’état d’es­prit du joueur et pour prendre de ses nou­velles ré­gu­liè­re­ment. Mais cette opé­ra­tion, qui se­rait à coup sûr le trans­fert de ce mar­ché es­ti­val 2017, ne se­rait pas ano­dine pour le PSG et ses fi­nances. Outre la clause li­bé­ra­toire à ré­gler pour le re­cru­ter ( elle est pas­sée de 200 à 222 M€ le 1er­juillet), la di­rec­tion pa­ri­sienne de­vrait ver­ser un très gros sa­laire an­nuel à Ney­mar. L’an der­nier, lors des dis­cus­sions entre le club et le joueur, un chiffre com­pris entre 20 et 25 M€ avait été évo­qué. Sur une du­rée de cinq ans et avec les charges fis­cales, so­ciales et pa­tro­nales, ce­la re­vien­drait à ré­gler un chèque d’au moins 250 M€. Si l'on y ajoute la clause de 222 M€, le mon­tant de l’opé­ra­tion frô­le­rait ou dé­pas­se­rait les 500 M€.

Ney­mar ap­por­te­rait certes avec lui de nom­breuses re­tom­bées mé­dia­tiques et pé­cu­niaires au PSG. Mais sans un al­lè­ge­ment de sa masse sa­la­riale, avec le dé­part de plu­sieurs gros sa­laires, et même s'il est en ce mo­ment to­ta­le­ment li­bé­ré des contrainte­s du fair- play fi­nan­cier, ce­la re­pré­sen­te­rait un in­ves­tis­se­ment mo­nu­men­tal pour le

PSG.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.