Pour Le­mar, Li­ver­pool a tout ten­té

Les Reds ont for­mu­lé une offre proche de 90 M€ afin d’ob­te­nir le trans­fert du mi­lieu in­ter­na­tio­nal fran­çais. Mais Va­dim Va­si­lyev a re­fu­sé.

L'Équipe - - FOOTBALL - DA­MIEN DEGORRE

Jus­qu’au bout, Li­ver­pool au­ra ten­té d’ar­ra­cher Tho­mas Le­mar à son des­tin mo­né­gasque mais, jus­qu’au bout, les di­ri­geants an­glais se sont heur­tés à un mur dont chaque faille au­ra été com­blée par une exi­gence re­vue à la hausse. En une se­maine, les Reds sont ain­si pas­sés d’une offre de 80M€ dont 8M€ de bo­nus àu­ne­der­nière,pro­chede90M€sans­bo­nus,pour­ra­che­ter­les­trois­der­niè­re­san­nées de contrat d’un joueur qui avait été payé 4 M€ à Caen en juillet 2015. À chaque fois, Va­dim Va­si­lyev, après un temps de ré­flexion, a dé­cli­né ces pro­po­si­tions. Pour­tant, en tout dé­but de mer­ca­to, le vice-pré­sident des cham­pions de France avait en­trou­vert une porte pour tous ses joueurs. En pri­vé, il as­su­rait qu’il y au­rait peu de dé­parts sauf «offres ex­cep­tion­nelles». De­puis le dé­but de l’été, l’ASM en a tout de même re­çu quelques-unes, no­tam­ment les 57M€ pour le la­té­ral gauche Ben­ja­min Men­dy (Man­ches­ter Ci­ty) ou les 180 M€ pour Ky­lian Mbap­pé (Pa­ris-SG), un at­ta­quant de dix-huit ans qui n’avait­que­six­mois­deLigue1…Celles-ci ont­trou­véu­né­cho­fa­vo­rable.

En re­vanche, celle de Li­ver­pool pour Le­mar est res­tée lettre morte. Même si le club de la Mer­sey a en­re­gis­tré l’ar­ri­vée d’Alex Ox­lade-Cham­ber­lain (Ar­se­nal), il avait éri­gé le mi­lieu in­ter­na­tio­nal fran­çais de vingt etun ans comme l’une de ses prio­ri­tés de re­cru­te­ment de cette fin de­mar­ché.Entre-temps,Ar­se­na­les­tre­ve­nu à la charge sur ce dos­sier. Les Gun­ners avaient été les pre­miers à for­mu­ler une offre, mais ils s’étaient ar­rê­tés à 50 M€, fin juillet. De­puis, plus de son, plus d’image. Mais hier, alors qu’il ve­nait de perdre Ox­lade-Cham­ber­lain et qu’il était sur le point de se sé­pa­rer d’Alexis San­chez, le club d’Ar­sène Wen­ger s’est in­vi­té de nou­veau dans la danse. Le Dai­ly Mail et d’autres mé­dias an­glais fai­saient ain­si état d’une offre de 100 M€, dix de plus que Li­ver­pool…

Seu­le­ment,Le­ma­ra­vait­fait­son­choix. Pour le Bleu, c’était les Reds et rien d’autre. En dé­pit des sommes an­non­cées de l’autre cô­té de la Manche et de la vo­lon­té de son club, cette fois, de conclu­rel’af­fai­rea­vecAr­se­nal,le­mi­lieu­mo­né­gasque, au­teur d’un dé­but de sai­son écla­tant (2 passes dé­ci­sives en 4 matches) et qui cé­lé­brait hier sa deuxième ti­tu­la­ri­sa­tion en équipe de France, n’avait pas l’in­ten­tion de chan­ger d’avis. Son choix était avant tout spor­tif. Va­si­lyev, qui au­rait pu se tar­guer de faire deux ventes à 100 M€ en une se­maine, de­vra se conten­ter d’une seule. Le­mar, lui, de­vra di­gé­rer ce trans­fert avor­té vers un club my­thique. Ce n’est peut-être qu’une his­toire de mois avant que l’oc­ca­sion se re­pré­sente.

Tho­mas Le­mar.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.