GI­GI, FU­TUR TI­TI ?

Gian­lui­gi Buf­fon, qua­rante ans, quit­te­ra Tu­rin en fin de sai­son et pour­rait re­bon­dir à Pa­ris, où son ar­ri­vée semble bien être à l’étude.

L'Équipe - - FOOTBALL - AR­NAUD HERMANT ( avec M. Go.)

C’est ce que l’on ap­pelle un coup de ton­nerre. Les mé­dias ita­liens ont an­non­cé hier que Gian­lui­gi Buf­fon, qui quit­te­ra la Ju­ven­tus Tu­rin à l’is­sue de cette sai­son, pour­rait si­gner au PSG. Un in­té­rêt ré­ci­proque entre les deux par­ties semble bien exis­ter. Le club de la ca­pi­tale cherche un gar­dien afin de ren­for­cer un sec­teur que la di­rec­tion spor­tive juge per­fec­tible. Si des contacts avaient été pris avec Thi­baut Cour­tois ( 26 ans, Chel­sea), Jan Oblak ( 25 ans, At­lé­ti­co) et Gian­lui­gi Don­na­rum­ma ( 19 ans, AC Mi­lan), ces pistes étaient oné­reuses. Au contraire de celle me- nant à Buf­fon, qui se­ra libre au 30 juin. En cas de sanc­tions du fair- play fi­nan­cier dans quelques se­maines, ce que re­doute le club, l’ar­gu­ment pé­cu­niaire n’est pas ano­din. Mais si la pos­sible si­gna­ture du gar­dien ita­lien ne manque pas de faire du bruit, elle sus­cite aus­si des ques­tions et sa part d’ombre, no­tam­ment en raison de son âge ( 40 ans).

LE PSG CROIT EN SES CA­PA­CI­TÉS

La di­rec­tion pa­ri­sienne est à l’ori­gine de la prise de contact. Ce­la fait dé­jà quelques se­maines que le mi­lieu du foot­ball sait que Buf­fon ne pour­sui­vra pas avec la Ju­ven­tus. Pa­ris a eu beau jeu de se po­si- tion­ner, sans doute avec l’ac­cord de son nou­vel en­traî­neur, Tho­mas Tu­chel, qui se­ra pré­sen­té of­fi­ciel­le­ment di­manche. Plu­sieurs sources, dont des ita­liennes, évoquent un contrat de deux ans dé­jà entre les mains du dé­ten­teur du re­cord de sé­lec­tions avec la Na­zio­nale ( 176). Au PSG, ce­la ne nous a pas été confir­mé, même si on consi­dère que Buf­fon peut en­core évo­luer une ou deux sai­sons au plus haut ni­veau. La di­rec­tion veut des joueurs de ca­rac­tère, il en est un. Les prises de contact ont été me­nées dans le plus grand se­cret. « Je ne suis pas au cou­rant, nous confiait, hier, un sa­la­rié du sec­teur spor­tif. Je l’ima­gine ve­nant en tant que nu­mé­ro 2 car, nu­mé­ro 1, ça ne ré­pond à aucune lo­gique spor­tive ni au pro­jet. » Sauf que Buf­fon n’est pas du genre à s’en­ga­ger comme dou­blure, il l’a ré­pé­té hier en conférence de presse.

UNE BELLE IMAGE ET UNE AU­RA MON­DIALE

Buf­fon n’est pas qu’un spor­tif de top ni­veau, un grand pro­fes­sion­nel, un ga­gnant. C’est aus­si, et peut- être même sur­tout dé­sor­mais, une « lé­gende » du foot­ball que Pa­ris pour­rait re­cru­ter. Le gar­dien jouit d’une très bonne ré­pu­ta­tion. Il ren­voie l’image de quel­qu’un de classe, élé­gant, spor­tif et gé­né­reux, tou­jours prompt à té­moi­gner, avec les mots justes, de la gra­ti­tude ou de la re­con­nais­sance en­vers ceux qui souffrent, à l’image de son su­perbe mes­sage à la pe­tite fille de Da­vide As­to­ri, le ca­pi­taine de la Fio­ren­ti­na, dé­cé­dé dans son som­meil, le 4 mars.

Et, dans une pro­por­tion certes moindre que Ney­mar, Mes­si ou Ro­nal­do, le cham­pion du monde 2006 est une star mon­diale de son sport. Il fal­lait voir, à Mia­mi l’été der­nier, l’en­goue­ment au­tour de lui et de la Ju­ven­tus, lors du match ami­cal face au PSG ( 3- 2). Avec « Gi­gi » , le club réus­si­rait, en quel- que sorte, un mix entre Da­vid Beck­ham et Da­niel Alves : une vi­si­bi­li­té po­si­tive et pla­né­taire et un cham­pion d’ex­pé­rience à la per­son­na­li­té af­fir­mée.

AREO­LA, TRAPP, AVE­NIR FLOU

Al­ler cher­cher un gar­dien de qua­rante ans, que l’on n’ima­gine pas ve­nir en simple dou­blure pro­di­guant des conseils à ses par­te­naires plus jeunes, en­voie un mes­sage peu po­si­tif à Ke­vin Trapp et Al­phonse Areo­la. Sur­tout au Fran­çais, re­te­nu hier pour le Mon­dial, et au­teur d’une bonne sai­son, no­tam­ment en C 1. D’au­tant plus qu’il dis­cute d’une pro­lon­ga­tion avec son club for­ma­teur. Avec la concur­rence de Buf­fon, il est pro­bable qu’Areo­la ver­ra sa pro­gres­sion stag­ner au moins un an. Dans ces condi­tions, l’ima­gi­ner de­man­der à s’en al­ler cet été ne se­rait pas sur­pre­nant. Trapp, dé­jà nu­mé­ro 2 cette sai­son et à la re­cherche d’un temps de jeu plus im­por­tant, est dé­jà sur le dé­part. Sauf si Tho­mas Tu­chel ve­nait à chan­ger la donne du poste. Une qua­si- cer­ti­tude, les deux ne pour­ront sû­re­ment pas par­tir cet été. Et l’un d’eux risque donc de su­bir le pos­sible en­ga­ge­ment de Buf­fon.

À la sor­tie de sa conférence de presse à l'Al­lianz Sta­dium, hier, Gian­lui­gi Buf­fon a pris le temps de po­ser avec les sup­por­ters de la Ju­ven­tus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.