« On ne joue pas notre sai­son » Lu­cien Favre,

L’en­traî­neur de Nice, a te­nu à re­la­ti­vi­ser l’en­jeu du match à Lyon, de­main.

L'Équipe - - FOOTBALL - VINCENT VIL­LA

NICE – La séance était très lé­gère, hier ma­tin, comme les te­nues vê­tues sous le chaud so­leil azu­réen. Les gar­diens l’ont conclue en cher­chant la barre trans­ver­sale à bonne dis­tance, une mé­ta­phore de la sai­son ni­çoise, en quelque sorte : le Gym, lui aus­si par­ti de loin, peut en­core tou­cher au but en se qua­li­fiant pour la Ligue Eu­ro­pa, de­main, à Lyon.

« Quand on re­garde un peu, au dé­part, on avait dix points après onze matches, a rap­pe­lé de­vant la presse l’en­traî­neur ni­çois, Lu­cien Favre, sou­riant et dé­con­trac­té pour sa très pro­bable der­nière ren­contre of­fi­cielle aux com­mandes des Ai­glons. Puis on est bien re­ve­nu ( Nice est pas­sé de la 17e à l a 6 e p l a ce , e n t re l a 1 1 e e t l a 19e jour­née, au terme de la phase al­ler du Cham­pion­nat). Qu’on soit en­core là, c’est dé­jà pas mal, aus­si. Mais on ne joue pas notre sai­son sur cette ren­contre- là. Il y a d’autres bonnes choses à re­te­nir. » No­tam­ment des dé­lices eu­ro­péens contre l’Ajax Am­ster­dam ( 1- 1, 2- 2), au 3e tour de qua­li­fi­ca­tion de la C 1, en août der­nier, en ou­ver­ture d’un exer­cice qui au­ra quand même une co­lo­ra­tion dis­sem­blable se­lon que le club azu­réen s’ad­ju­ge­ra ou non une troi­sième qua­li­fi­ca­tion conti­nen­tale d’af­fi­lée. Dans le Rhône, il s’agi­ra ain­si de dé­fendre la sixième place face à la double me­nace consti­tuée par Bor­deaux et Saint- Étienne, si­tués à deux points der­rière, voire d’at­ta­quer la cin­quième, dé­te­nue par Rennes, trois lon­gueurs de­vant, face à un ad­ver­saire, l’OL, ob­nu­bi­lé par la Ligue des cham­pions.

, , “C’est ma­gni­fique que tout se joue sur la fin

« Ce se­ra un gros match, dans un très beau stade de foot, avec près de 60 000 spec­ta­teurs, se ré­jouit le­coach suisse, qui de­vrait s’en­ga­ger pour le Bo­rus­sia Dort­mund dans les pro­chains jours, après deux sai­sons pas­sées sur la Côte d'Azur. On se sou­vient que, la sai­son pas­sée, on avait fait 3- 3 là- bas

( le20mai 2017). »

Il s’agis­sait, dé­jà, de l’ul­time jour­née, au­cu­ne­ment en­va­hie par l’en­jeu, à la dif­fé­rence de ce que les Ni­çois vi­vront de­main. « C’est ma­gni­fique que beau­coup de choses se jouent sur la fin, en haut comme en bas du clas­se­ment, a ajou­té Lu­cien Favre. C’est pas­sion­nant. » Et le match pré­vu au Grou­pa­ma Sta­dium a l’as­su­rance de l’être tout au­tant.

L’équipe pro­bable : Be­ni­tez – Sou­quet, Mar­lon, Dante ( cap.), Le Mar­chand – Ta­meze, Cy­prien, Se­ri – Saint- Maxi­min, Ba­lo­tel­li, Plea.

Lu­cien Favre, lors de la vic­toire de Nice à Nantes ( 2- 1), le 10 dé­cembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.