Paire dos mi­né

L'Équipe - - TENNIS - V. C.

La tâche s’an­non­çait dif­fi­cile, elle s’est vite ré­vé­lée im­pos­sible : mi­né par ses pro­blèmes de dos, Be­noît Paire n’a pas ré­sis­té à Ma­rin Ci­lic ( 6- 3, 6- 4). « Quand j’entre sur le court, je sors de deux heures de ma­ni­pu­la­tions dou­lou­reuses chez les ki­nés, ra­conte- t- il. Au deuxième set, je mène pour­tant 3- 0 mais, à 3- 1, 40- 15, je chute et je tombe sur les fesses. Du coup, ça contracte mon dos et je com­mence à me sen­tir vrai­ment raide. J’ai don­né le maxi­mum, c’est ce que je re­tiens. Main­te­nant, je vais me pré­pa­rer pour Ro­land- Garros. » Où il ar­ri­ve­ra le plus tard pos­sible.

« Je trouve que je laisse pas mal d’éner­gie à Pa­ris. Ça m’use beau­coup. Je vais al­ler chez moi, dans le Sud, puis à Ge­nève, pour me mettre au vert. À moins que je joue le double, et uni­que­ment le double, à Lyon, avec mon frère. Mais je quitte Rome très ras­su­ré sur mon ni­veau de jeu. J’ai vrai­ment hâte de jouer Ro­land. »

Mal­gré sa dé­faite hier contre Ma­rin Ci­lic, Be­noît Paire reste très op­ti­miste à l'ap­proche de Ro­land- Garros.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.