Man­dan­da, Payet et... une pointe d'in­cer­ti­tude

L'Équipe - - FOOTBALL - V. G.

À l’is­sue d’un match plu­tôt in­té­res­sant dans le conte­nu mais per­du face à la La­zio Rome ( 1- 2) jeu­di en Ligue Eu­ro­pa, les ques­tions res­tent nom­breuses à l’OM. Le sys­tème en 3- 5- 2, bien adap­té au jeu des Ro­mains, se­ra- t- il re­con­duit à do­mi­cile face à Di­jon, une équipe plus mo­deste et en dif­fi­cul­té en Cham­pion­nat ? Ru­di Gar­cia et les joueurs ont ai­mé évo­luer dans ce sché­ma, ce qui laisse une chance de le re­voir. « Ce sys­tème de j eu a été bien ani­mé, a ap­pré­cié l’en­traî­neur olym­pien, qui se­ra sus­pen­du ce soir, pour son ex­pul­sion face au PSG ( 0- 2). On ne frappe pas quinze fois au but face à une équipe ita­lienne comme ça. Ce­la nous donne des so­lu­tions. C’est re­con­duc­tible, pour­quoi pas de­main ( au­jourd’hui). »

Hier, le tech­ni­cien hé­si­tait et n’avait pas en­core tran­ché. Dans tous les cas, Steve Man­dan­da et le capitaine Di­mi­tri Payet, mé­na­gés en C 3, de­vraient lo­gi­que­ment re­trou­ver leur place de ti­tu­laire. En se­ra- t- il de même pour Jor­dan Ama­vi et les avants- centres ? Ce n’est pas cer­tain. Le la­té­ral gauche, en tri­bunes jeu­di comme Va­lère Ger­main, et Ko­stas Mi­tro­glou, qui était lui sur le banc, sont dans une mau­vaise spi­rale. À ceux qui n’ étaient pas sur la feuille en Ligue Eu­ro­pa, Gar­cia n’a pas par­lé de sanc­tions di­rec­te­ment. Mais l’in­ter­pré­ta­tion laisse peu de place au doute.

Àla­pla­ced’ Ama­vi jeu­di, le coach pho­céen a ai­mé le match d’Ocam­pos, un in­dis­pen­sable à ses yeux, quel que soit le poste : « Il donne le tem­po. Dans l’en­vie et la dé­ter­mi­na­tion, on en a be­soin. » Au mi­lieu, où il y a em­bou­teillage, voir Maxime Lo­pez re­tour­ner sur le banc ne se­rait pas bien payé pour lui. « Il doit conti­nuer à mettre le doute dans mon es­prit, a in­di­qué Gar­cia. On a pas mal de so­lu­tions dans ce sec­teur mais il a été à la hau­teur, comme sou­vent de­puis le dé­but de sai­son, je dois le re­con­naître. » En pointe, Clin­ton Njie a été plu­tôt re­muant contre la La­zio, même si son pro­fil est moins in­té­res­sant quand l’OM do­mine et évo­lue haut, ce qui de­vrait être le cas cet après- mi­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.