Wor­ley tou­chée, Mi­ra­do­li lan­cée

Tes­sa Wor­ley a dé­cla­ré for­fait pour le géant de Saint- Mo­ritz où Ro­mane Mi­ra­do­li es­père briller.

L'Équipe - - SKIALPIN - MY­RIAM ALIZON

Après quinze jours pas­sés aux États- Unis et au Ca­na­da, le cir­cuit fé­mi­nin a dé­bar­qué dans la chic sta­tion suisse de Saint- Mo­ritz. Pour se re­mettre du décalage ho­raire, Tes­sa Wor­ley et Ro­mane Mi­ra­do­li ont pro­fi­té de l’air frais de la val­lée en­ga­dine. Mais ce­la n’a pas suf­fi à pan­ser les plaies de la pre­mière. À Lake Louise, la se­maine der­nière, lors du pre­mier su­per- G de la sai­son, Wor­ley avait vu son bel élan cou­pé par une chute et avait dé­va­lé des di­zaines de mètres de la piste ver­gla­cée. « J’ai pu re­skier pour la pre­mière fois de­puis ma chute ce ma­tin ( hier). Les condi­tions étaient plu­tôt bonnes mais je n’ai pas sen­ti mon ge­nou à 100 %, ra­conte Wor­ley. J’avais quelques dou­leurs à l’ap­pui et je n’ai pas pu skier comme je le sou­hai­tais. »

La double cham­pionne du monde de géant a pas­sé une IRM à Saint- Mo­ritz qui lui a ré­vé­lé qu’un week- end de courses était trop am­bi­tieux. Elle a donc pri­vi­lé­gié le re­pos avant de pas­ser un pas­ser un ar­thros­can­ner du ge­nou gauche lun­di, à Lyon. « Ce n'est pas évident de dé­cla­rer for­fait, ça ne m'est ja­mais ar­ri­vé. Ce n’est pas une dé­ci­sion fa­cile à prendre mais il n’y avait au­cune hé­si­ta­tion avec le staff mé­di­cal » , avoue- t- elle.

Ro­mane Mi­ra­do­li, meilleure Tri­co­lore avec sa sixième place au Ca­na­da, gui­de­ra les Bleues pour ce deuxième su­per- G de la sai­son. « Je n’étais pas loin du po­dium, ça donne en­vie, af­firme la skieuse de Flaine. J’ai­me­rais bien mon­ter sur la boîte. Je se­rai plus at­ten­due qu’à Lake Louise. Je vais es­sayer de skier re­lâ­chée avec l’en­vie d’al­ler vite en bas. C’est une piste que j’adore, ja­mais trop raide, ja­mais trop plate, avec des mou­ve­ments ter­rains, des prises de vi­tesse. »

Le ski libre a été an­nu­lé sur la piste car les condi­tions ne sont pas op­ti­males. Le vent et la neige an­non­cés sur la sta­tion des Gri­sons, comme à Val d’Isère, ne douche pas l’en­vie du groupe. « Je vois une équipe qui com­mence à prendre de la per­son­na­li­té,

no­tait le nou­vel en­traî­neur de la vi­tesse fé­mi­nine Mar­co Viale. Il y a du pro­fes­sion­na­lisme, de la vo­lon­té, il faut mon­trer tout notre po­ten­tiel en étant li­bé­ré men­ta­le­ment, sans trop de stress. L’hi­ver der­nier, il y a eu des choses in­té­res­santes, on veut conti­nuer sur ce che­min- là. Il y a du tra­vail à faire tech­ni­que­ment, c’est clair, des caps à fran­chir pour être plus ré­gu­lier et proche du Top 5 ou des po­diums, mais je suis confiant. »

Sixième la se­maine der­nière au Ca­na­da, Ro­mane Mi­ra­do­li vise le po­dium.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.