De nou­veaux par­cours pour la 8e édi­tion du Grand Trail du Saint-jacques

■ Les ins­crip­tions se­ront ou­vertes à par­tir de lun­di 22 oc­tobre sur in­ter­net

L'Éveil de la Haute-Loire - - La Une - Céline De­mars ce­line.de­mars@cen­tre­france.com

2019. Les ins­crip­tions se­ront ou­vertes à par­tir du 22 oc­tobre sur in­ter­net pour les courses.

Les lo­caux, qui plé­bis­citent le Trail des Chi­bottes et la ran­don­née, vont dé­cou­vrir de nou­veaux ter­rains de jeu sur les par­cours 2019.

De la Mar­ge­ride au Puy, les monts du Ve­lay sont par­cou­rus par de nom­breux che­mins. Les « san­gliers » qui dé­busquent les nou­velles traces pour l’as­so­cia­tion du Grand Trail du SaintJacques ne mé­nagent pas leurs ef­forts. Pour la 8e édi­tion, ils se sont concen­trés sur l’amé­lio­ra­tion de trois for­mules : l’ul­tra (115 km), la ran­don­née (22 km) et le Trail des Chi­bottes (17 km).

Le Trail des Chi­bottes. Avec 800 par­ti­ci­pants, il s’agit de la course qui réunit le plus de cou­reurs lo­caux. La for­mule de 20 km, au dé­part de Bains ces deux der­nières an­nées, change de com­mune d’ac­cueil et re­prend ses quar­tiers à Saint­ Chris­tophe­sur­dolaizon. La dis­tance perd trois ki­lo­mètres pour pro­po­ser un par­cours un peu plus ac­ces­sible et une for­mule plus joueuse. Les cou­reurs pour­ront faire par­ler leur puis­sance sur les pentes de la Garde de Tal­lobre qui offre une mon­tée ré­gu­lière à tra­vers la fo­rêt. Ar­ri­vé au som­met, une pe­tite brèche entre les hauts sa­pins per­met­tra de je­ter un oeil sur le mont Ey­ce­nac et la suite du par­cours.

La ran­don­née. Elle re­vient cette an­née sur la fin du par­cours des courses chro­no­mé­trées. Le dé­part se­ra don­né du Do­maine du Chan­toin (Bains). C’est sur cette ex­ploi­ta­tion que se­ra or­ga­ni­sée la fi­nale na­tio­nale de la­bours et la fête agri­cole en sep­tembre 2019. Un pe­tit­dé­jeu­ner cam­pa­gnard se­ra pro­po­sé au dé­part de ce par­cours in­édit de la ran­don­née.

L’ul­tra. Il pren­dra un dé­part en­core plus tôt pour un par­cours ral­lon­gé avec en­core plus de dé­ni­ve­lé. Fi­ni le ré­veil à 2 heures pour le pe­tit­dé­jeu­ner de mi­lieu de nuit et un dé­part à 4 heures du ma­tin de­puis le Do­maine du Sau­vage. La lo­gis­tique se­ra sim­pli­fiée avec un dé­but de course avan­cé à 1 heure du ma­tin. Les cou­reurs qui connaissent la Sain­té­lyon re­trou­ve­ront l’am­biance d’un dé­part en noc­turne. Le pe­lo­ton dé­bu­te­ra son pé­riple de­puis le mar­ché cou­vert de Saugues pour 115 ki­lo­mètres. Di­rec­tion Prades où une boucle de 8 ki­lo­mètres avec 700 mètres de dé­ni­ve­lé em­mè­ne­ra les trai­leurs jus­qu’au col de Pey­ra Taillade. Ce pe­tit coin per­ché à 1.190 mètres d’al­ti­tude a taillé sa no­to­rié­té à la puis­sance des mol­lets des cy­clistes du Tour de France en 2017 avant l’ar­ri­vée au Puy­en­ve­lay. La des­cente vers Sainte­ma­rie­des­chazes se fe­ra par des cir­cuits dé­diés aux VTT. À Siaugues­sainte­ma­rie, il fau­dra aus­si en dé­coudre avec la Du­rande. Ceux qui au­ront pris un peu d’avance pour­ront pro­fi­ter d’un pa­no­ra­ma dé­ga­gé sur le San­cy à condi­tion de ne pas pas­ser avant le le­ver du jour. Cette boucle, au­tour de Prades, va cor­ser un cir­cuit dé­jà dif­fi­cile. Le dé­ni­ve­lé fait un bond de 700 mètres par rap­port à l’an der­nier pour at­teindre la somme de 4.400 mètres de dé­ni­ve­lé po­si­tif. La jauge grimpe elle aus­si pour pro­po­ser 200 dos­sards. Cha­cun au­ra alors de­vant lui 22 heures et 59 mi­nutes pour re­joindre la ci­té ma­riale et fran­chir la ligne d’ar­ri­vée avant mi­nuit. Soit trois heures de plus que lors des pré­cé­dentes édi­tions. ■

PHO­TO D’AR­CHIVES VINCENT JOLFRE

CHAN­GE­MENTS. La moi­tié des courses pré­sente des tra­cés qui ont évo­lué par rap­port à l’an der­nier.

PHO­TO CÉ­DRIC DEDIEU

EQUIPES. Ven­dre­di une soi­rée de pré­sen­ta­tion ras­sem­blait les bé­né­voles et les par­te­naires à Saint-chris­tophe-sur-dolaizon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.