La rue de la jui­ve­rie a été re­dé­cou­verte au Puy­en­ve­lay

L'Éveil de la Haute-Loire - - Avant Toute Chose -

OU­BLIÉE. Ce n’était même pas une rue, même pas un pas­sage. Ce dé­lais­sé ur­bain, coin­cé entre la rue de l’ouche et la rue des Farges, re­pré­sen­tait un ves­tige de l’an­cien quar­tier juif au Puy-en-ve­lay. Dans les an­nées quatre-vingt, comme on peut le voir sur la pho­to confiée par un ri­ve­rain, Phi­lippe Bei­gnier, la ville a en­tre­pris des tra­vaux, pour ou­vrir la rue, sur quelques mètres, li­bé­rant des ga­rages. le pro­jet de construc­tion d’une mai­son de re­traite pour re­li­gieuses a été aban­don­né. PHO­TO DR RÉ­SUR­REC­TION. Un pont est ré­ap­pa­ru. De­puis les ap­par­te­ments de la fa­mille Bei­gnier, il per­met d’ac­cé­der à un pe­tit jar­din.

La rue de la Jui­ve­rie (à l’en­trée de la­quelle une plaque a été inau­gu­rée en fin de se­maine der­nière en sou­ve­nir du quar­tier juif) se pour­suit de ma­nière sou­ter­raine. Éton­nam­ment cette voie n’existe pas of­fi­ciel­le­ment, mal­gré la plaque qui l’iden­ti­fie. Au­tre­ment dit, elle ne fi­gure sur au­cun plan de la ville qui pour­rait pro­chai­ne­ment y re­mé­dier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.