« Ren­contre avec soi » si­gné Pa­tri­cia Dau­det

■ Une in­vi­ta­tion à l’in­tros­pec­tion à dé­cou­vrir au Ma­jes­tic

L'Éveil de la Haute-Loire - - Haute-Loire Région -

Am­biance cha­leu­reuse mar­di soir au Ma­jes­tic, au Puy, à l’oc­ca­sion du ver­nis­sage de la nou­velle ex­po­si­tion de Pa­tri­cia Dau­det « Ren­contre avec soi ».

Alors que les in­con­di­tion­nels amis de la pre­mière heure s’ap­pliquent à dé­mê­ler les élé­ments de son « pa­ra­pluie des âmes » quelque peu bous­cu­lé lors de ses pré­cé­dentes dé­am­bu­la­tions, Pa­tri­cia Dau­det, ap­pose sa der­nière touche à l’ins­tal­la­tion des 13 toiles qui ha­billent jus­qu’au 31 oc­tobre les murs du Ma­jes­tic. L’ar­tiste, par­ta­gée entre la juste émo­tion et le de­gré de fé­bri­li­té qui ne manquent pas d’ac­com­pa­gner un tel évé­ne­ment, ap­porte un pre­mier éclai­rage sur les oeuvres ex­po­sées : « l’ex­po­si­tion Ren­contre avec soi est née de ma vo­lon­té de ras­sem­bler au­tour d’un même thème plu­sieurs toiles is­sues de dif­fé­rents tra­vaux de re­cherche sur l’émo­tion, le sen­ti­ment et l’âme ». En un sur­pre­nant mais très agréable mé­lange d’abs­trac­tion, pein­ture naïve et nou­velle fi­gu­ra­tion, vi­sages ano­nymes, pay­sages et com­po­si­tions nées de l’émo­tion d’un ins­tant ou d’un res­sen­ti plus pro­fond in­vitent cha­cun à plon­ger son re­gard vers les abysses in­vi­sibles à l’oeil nu de sa propre in­té­rio­ri­té. Et c’est bien là où l’ar­tiste es­père nous em­me­ner, por­tée par la convic­tion que « la ren­ contre avec soi­même conduit à mieux connaître l’autre, les autres… », ou­vrant ain­si une fe­nêtre sur des re­la­tions où l’hu­ma­ni­té re­prend toute sa place. Si la pa­lette des sombres, ­ et c’est un choix dé­li­bé­ré­, do­mine dans ses pein­tures, l’ar­tis­ te veut y tra­duire le constat qu’elle ob­serve mal­heu­reu­se­ment ré­gu­liè­re­ment : « notre monde perd en hu­ma­ni­té au pro­fit des am­bi­tions per­son­nelles, de dé­si­rs de pou­voir et d’en­jeux éco­no­miques. Ma pro­po­si­tion ar­tis­tique se veut, en toute mo­des­tie, rap­pe­ler à cha­cun qu’il existe par lui­même ». Pa­tri­cia Dau­det ajoute pour cette ex­po­si­tion deux oeuvres plus « lé­gères » et par­ti­ci­pa­tives : sa Vic­toire de l’amour, réa­li­sée in­té­gra­le­ment avec des ma­té­riaux de ré­cu­pé­ra­tion, usés, bri­sés à qui elle offre une vé­ri­table « Re­nais­sance » in­vite le vi­si­teur à dé­po­ser sur sa robe de lu­mière un mes­sage, un mot, une in­ten­tion… Quant à son pa­ra­pluie des âmes, agi­té d’un lé­ger mou­ve­ment constant né des fi­gu­rines de pa­pier qui l’ac­com­pagnent, il se veut « abri d’amour et de so­li­da­ri­té, épaule so­lide et ré­con­for­tante pour tra­ver­ser les inexo­rables intempéries de la vie ».

Ex­po­si­tion à dé­cou­vrir jus­qu’au 31 oc­tobre au Ma­jes­tic, place Mi­che­let au Puy­en­ve­lay. ■

AR­TISTE. Pa­tri­cia Dau­det plaide pour un monde plus hu­main.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.