« Des re­ven­di­ca­tions ont été sa­tis­faites »

■ Après les jour­nées de grève et de mo­bi­li­sa­tion à l’hô­pi­tal…

L'Éveil de la Haute-Loire - - Faits Divers - Société Haute-loire -

Dans un com­mu­ni­qué adres­sé mar­di, à la presse, la CGT an­nonce que « les mo­bi­li­sa­tions des per­son­nels du centre hos­pi­ta­lier Émile-roux com­mencent à por­ter leurs fruits ».

« Il au­ra fal­lu trois jour­nées de grève et de mo­bi­li­sa­tion à l’ini­tia­tive de la CGT pour que la di­rec­tion de l’hô­pi­tal ac­cepte en­fin de dis­cu­ter », dé­plore la se­cré­taire du syn­di­cat.

Se­lon Aman­dine Ra­bey­rin, « grâce à ces mou­ve­ments sui­vis et à la dé­ter­mi­na­tion de la CGT, une grande par­tie des re­ven­di­ca­tions des agents sur le temps de tra­vail ont été sa­tis­faites ».

Ces avan­cées doivent en­core « être ac­tées », pré­vient­elle, lors du pro­chain co­mi­té tech­nique d’éta­blis­se­ment pré­vu le 18 dé­cembre pro­chain.

Par ailleurs, à par­tir du mois de jan­vier, « de nou­velles ren­contres avec la di­rec­tion de­vraient per­ mettre d’abor­der les thé­ma­tiques sur la po­li­tique de rem­pla­ce­ment, les plan­nings, la ré­duc­tion de la pré­ca­ri­té… », in­forme Aman­dine Ra­bey­rin.

La se­cré­taire du syn­di­cat rap­pelle que la CGT, « force de pro­po­si­tion pour l’amé­lio­ra­tion des condi­tions de tra­vail, conti­nue­ra de par­ti­ci­per ac­tive­ ment aux dis­cus­sions afin que chaque agent du centre hos­pi­ta­lier Émile­roux re­trouve de la sé­ré­ni­té dans son exer­cice pro­fes­sion­nel ». ■

PHO­TO D’AR­CHIVES VINCENT JOLFRE

GROGNE. Dans un com­mu­ni­qué, la CGT an­nonce que « les mo­bi­li­sa­tions des per­son­nels du centre hos­pi­ta­lier Émile-roux com­mencent à por­ter leurs fruits ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.