RDB de­vient Ber­ry FM tou­jours sur 91.3 à Lignières

RDB, Ra­dio dif­fu­sion Boi­schaut est de­ve­nue Ber­ry FM à Lignières. À sa tête, Ma­rie-Claude El­wood, 63 ans, vient d’être nom­mée dé­lé­guée au Syn­di­cat na­tio­nal des ra­dios libres.

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - DU CÔTÉ DE LIGNIÈRES -

La ra­dio RDB a dé­mé­na­gé de Saint- Amand à Lignières dans des lo­caux plus spa­cieux et moins oné­reux. Un chan­ge­ment de lieu qui s’ac­com­pagne d’un chan­ge­ment de nom. RDB est de­ve­nue Ber­ry FM de­puis sep­tembre 2015. La ra­dio émet de­puis douze ans, fi­nan­cée en par­tie par des sub­ven­tions pu­bliques. Au­jourd’hui, elle compte « en­vi­ron 14 000 au­di­teurs à l'écoute » af­firme Ma­rie-Claude El­wood, sa pré­si­dente. RDB, Ra­dio Dif­fu­sion Boi­schaut – et non Ra­dio Des Bou­chures comme cer­tains ont pu le croire – « a chan­gé de nom pour être plus vi­sible avec la vo­lon­té d'émettre aus­si dans l'Indre et non plus seule­ment dans le sud du Cher dans le fu­tur, dès qu'une fré­quence se li­bé­re­ra ». L'équipe de cette ra­dio as­so­cia­tive est consti­tuée d'une di­zaine de bé­né­voles, dont la pré­si­dente Ma­rie-Claude El­wood et le di­rec­teur d'an­tenne Da­vid Le­roy, tous deux aux ma­nettes de­puis 2011. Da­vid Le­roy est à la fois le di­rec­teur d'an­tenne, l'ani­ma­teur de la ma­ti­nale, la voix des pu­bli­ci­tés, la voix caus­tique des pro­grammes TV… Il s'oc­cupe d'à peu près tout sauf de l'ad­mi­nis­tra­tif qu'il laisse à la pré­si­dente. Ma­rie- Claude El­wood – pré­si­dente de­puis le 5 fé­vrier 2011– est ar­ri­vée dans le Ber­ry, à Re­zay, en 2000. « La ra­dio n'était pour­tant pas mon truc. Mais j'ai ap­pris le mé­tier, je me suis in­ves­tie » dé­clare celle qui a exer­cé dans un ca­bi­net d'avo­cats à Pa­ris, et qui est au­jourd'hui juge as­ses­seur à Bourges. De­puis le 2 fé­vrier 2016, elle est éga­le­ment dé­lé­guée ré­gio­nale au SNRL, Syn­di­cat na­tio­nal des ra­dios libres, où elle re­pré­sente main­te­nant 27 ra­dios, dont Ber­ry FM. « J'ai dé­jà plus de 40 ans de ju­ri­dique dans les chaus­settes, donc je fais l'in­ter­mé­diaire entre les pré­si­dents ou di­rec­teurs de ra­dios et les ins­tances ju­ri­diques .» Sur Ber­ry FM, le mot d'ordre semble être proxi­mi­té. C'est d'ailleurs le nu­mé­ro per­son­nel de la pré­si­dente qui cir­cule à l'an­tenne. L'équipe, qui sou­haite être à l'écoute des au­di­teurs, a fait des son­dages. La pré­si­dente est bien consciente que les au­di­teurs « ne sont pas que des jeunes qui écoutent du Beyon­cé, mais aus­si des gens qui veulent en­tendre du Luis Ma­ria­no » . Etre une ra­dio libre si­gni­fie avoir l’obli­ga­tion de re­layer des dos­siers et des in­for­ma­tions d’in­té­rêt gé­né­ral mais la proxi­mi­té donne aus­si lieu à des sé­quences émo­tion. « Un au­di­teur avait lan­cé un ap­pel à la ra­dio pour re­trou­ver son chien per­du, ra­conte-t-elle. Bis­cotte a donc été re­trou­vé, et son maître, ab­so­lu­ment ra­vi, est ve­nu dans les lo­caux de RDB pré­sen­ter son chien. » Un exemple du sen­ti­ment de proxi­mi­té vé­cu par l’équipe et res­sen­ti par les au­di­teurs.

• Ber­ry FM à écou­ter sur 91.3.

ÈMa­rie- Claude El­wood pi­lote Ber­ry FM à Lignières avec Da­vid.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.