Georges Ga­gnant

Ce cui­si­nier a te­nu de nom­breux éta­blis­se­ments dans la ré­gion. Il s’était dé­jà ins­tal­lé à Ar­gen­ton en 2005 et ouvre un res­tau­rant ra­pide au 52 rue Grande.

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - DU CÔTÉ D’ARGENTON- SUR-CREUSE -

Ori­gi­naire de Gran­ville, dans la Manche, c'est à Bon­dy, en Seine-SaintDe­nis, que Georges Ga­gnant a ap­pris son mé­tier de cui­si­nier. En­fant, il connais­sait dé­jà un peu le Ber­ry puis­qu'il ve­nait pen­dant les va­cances sco­laires à la co­lo­nie de va­cances de la ville de Bon­dy, à Saint-Be­noît­du-Sault. Avant de s’ins­tal­ler dans l'Indre, il a exer­cé dans di­vers éta­blis­se­ments de re­nom à Pa­ris. Dans l'Indre, il a te­nu suc­ces­si­ve­ment Le Du­ché, à Neu­vy-SaintSé­pulchre, puis des res­tau­rants à Ruf­fec, Bouesse, Scou­ry, Ar­gen­ton et Le Poin­çon­net. Der­niè­re­ment, il s’est oc­cu­pé du Chopin à La Châtre. Mais des en­nuis de san­té l'ont ame­né à vendre cet éta­blis­se­ment et, sur les conseils de son mé­de­cin, « à le­ver le pied. » C'est pour­quoi, dé­sor­mais, sa seule ac­ti­vi­té se­ra celle de son nou­vel éta­blis­se­ment d'Ar­gen­ton. Ce­lui-ci est ou­vert de­puis le 23 mars et il y pro­pose des ke­babs, des ham­bur­gers, sept piz­zas dif­fé­rentes et un plat du jour : an­douillette, jam­bon grillé, bour­gui­gnon, blan­quette, cous­cous… À consom­mer sur place ou à em­por­ter. Au bar, les clients peuvent aus­si dé­jeu­ner sur le pouce en toute convi­via­li­té. Les ven­dre­dis, sa­me­dis et di­manches, il est pos­sible de se faire li­vrer à do­mi­cile le soir à par­tir de 15 € d'achats. Une pres­ta­tion que le res­tau­ra­teur songe à étendre aux autres soirs de la se­maine dans les mois à ve­nir. Le res­tau ra­pide Mac ga­gnant est ou­vert du mar­di au sa­me­di de 11 h à 14 h et de 18h à 22 h ain­si que le di­manche de 18 h à 22 h.

Con­tact : Tél. 06 79 30 23 20.

ÈGeorges Ga­gnant est d’ori­gine nor­mande.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.