Jean-Pierre Châ­te­lain, la paix par le des­sin

L'Echo du Berry (Édition de l’Indre) - - Châtelus-malvaleix - A.A.

AU BAS DE LA PAGE 100 DE DES­SINS SUR­RÉA­LISTES, OB­JETS ET LETTRES DE POI­LUS 14-18, on trouve cette dis­crète dé­di­cace : « A mes grand­spères, Fir­min Blaise et Mar­tin Châ­te­lain, qui ont fait cette

guerre de 1914-1918. » Ce livre offre bien plus qu'une simple lec­ture. Les ré­cits, les chiffres, les des­crip­tions, les com­men­taires font froid dans le dos. Les pho­to­gra­phies et les des­sins sont par­lants, trou­blants, ef­frayants par­fois… L'au­teur, Jean-Pierre Châ­te­lain, est né en 1947. Ses ori­gines sont creu­soises et il ré­side ac­tuel­le­ment dans la mai­son fa­mi­liale de Bé­tête où il se consacre au des­sin sur­réa­liste à la plume, avec seule­ment deux cou­leurs dans un pre­mier temps puis, plus ré­cem­ment, avec une pa­lette en­ri­chie. A la suite de ses études gra­phiques – les BeauxArts, l'Aca­dé­mie d'art Roe­de­rer à Pa­ris –, l'ar­tiste a exer­cé le mé­tier d'illus­tra­teur-gra­phiste pu­bli­ci­taire et de co­piste de pein­tures des XVIIe et XVIIIe siècles. Il ne compte plus les dis­tinc­tions ob­te­nues lors d’ex­po­si­tions, telle cette mé­daille d'ar­gent au New York Co­li­seum. Jean-Pierre, éga­le­ment col­lec­tion­neur in­vé­té­ré d'armes, d'uni­formes et d'ob­jets mi­li­taires, est pour­tant un pa­ci­fiste convain­cu. Les des­sins conte­nus dans son livre en sont la preuve tout comme ses textes qui dé­montrent l'ab­sur­di­té des guerres. Pour ren­con­trer cet homme dis­cret, il suf­fit de se rendre à Bé­tête. Qui donc mieux que lui pour­rait ex­pli­quer, ra­con­ter, ré­pondre aux ques­tions, pré­sen­ter son livre (Edi­tions Ate­liers et vie aux Cou­dercs de Jouillat) et ani­mer une ex­po­si­tion de cette en­ver­gure ?

▶ L’ar­tiste et col­lec­tion­neur bé­tê­tois gui­de­ra les vi­si­teurs de l’ex­po­si­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.